PARTAGER

Les paysans trouvent insuffisants les quotas de semences et autres intrants distribués cette année par l’Etat, même s’ils se félicitent des efforts fournis par le gouvernement pour une bonne campagne agricole.
Profitant de la tournée que la Commission nationale de suivi de la campagne agricole a effectuée dans la région de Kaffrine, ils ont émis le souhait de voir l’Etat augmenter les quantités des intrants aux chefs de carré.
Devant la commission qui s’est rendue successivement dans les départements de Mbirkilane, Malème Hodar, Koungheul et Kaffrine, les paysans n’ont pas manqué de dénoncer le retard noté dans l’acheminement de l’engrais au niveau de certains points de distribution, mais également dans la construction de nouveaux magasins de semences, compte tenu de la vétusté de ces infrastructures dont certaines datent du temps colonial.
Malgré tout, la Commission nationale de suivi a relevé un bon déroulement des opérations de distribution. Paysans et opérateurs économiques ont été unanimes à souligner que tout se déroulait normalement au niveau des différentes commissions de réception et de distribution des semences et engrais installées un peu partout dans le pays. Ils ont à cet effet remercié le chef de l’Etat. Le porte-parole de la commission, Aliou Dia, s’en est félicité avant de confirmer le bon déroulement des opérations dans la région de Kaffrine. Pour ce qui concerne les doléances des paysans, le député Aliou Dia a déclaré avoir pris bonne note avant de s’engager, au nom de la Commission nationale de suivi, de les répercuter à la tutelle.
Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here