PARTAGER

Doit-on brûler les corps de corps de contrôle ? Doit-on les sortir de notre nomenclature pour légitimer l’impunité ? Cette levée de boucliers contre la Cour des comptes, mise en place pour éclairer sur la gestion de nos maigres deniers publics, montre le peu d’égard que notre élite accorde à la reddition des comptes. On tire sur des gens qui ont juste essayé de faire leur boulot au cœur d’un Etat qui traîne des boulets. Ces gens logés et blanchis mais qui n’arrivent pas à changer le destin du contribuable depuis 60 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here