PARTAGER

Les anciennes élèves et les retraités du lycée John F. Kennedy, qui ont réfectionné 8 salles de classe de leur ancien établissement, redonnent le sourire à leurs jeunes sœurs, qui étudiaient dans des conditions exécrables.

C’est un magnifique retour au royaume de l’enfance.  L’Asso­ciation des anciennes élèves du Lycée John F Kennedy (Aaeljfk) et l’Association des retraitées du Lycée J.F. Kennedy ont redonné le sourire à leurs jeunes sœurs. Elles ont organisé hier une cérémonie  de réception des huit salles de classe réhabilitées grâce à leurs efforts. Le Lycée J.F.K a retrouvé son lustre d’antan alors que plusieurs bâtiments croulaient sous le poids de l’âge. Penda Ndiaye Cissé, présidente de l’Association des an­cien­nes élèves du Lycée, savoure cet instant : «C’est un grand jour pour nous parce que nous réceptionnons des salles de classe, qui étaient dans un état de délabrement tellement avancé que les élèves  du lycée les  avaient dé­nommées salle poulailler. Nous avons pu le réaliser grâce à la générosité de notre sœur Mme Sokhna Diagne  Ndiaye. Ce n’est pas tout : nous allons aussi réceptionner des équipements d’infirmerie que Mme Awa Diouf Ndiaye,  la directrice des Infras­tructures, des équipements et la maintenance du ministère de la Santé nous a offerts. Il y a aussi une salle de consultation, de petit matériel médical. Ainsi, nous réceptionnons aussi  la devanture du lycée, qui a été réhabilitée.»
Le geste de solidarité ne se limite pas à cette réhabilitation. Les anciennes ont aussi offert des bourses d’étude aux élèves qui brillent grâce à leurs résultats scolaires.  «Nous remettons des bourses à des élèves méritantes, et cette association (Arelyk), qui nous a montré la voie organise chaque année cette cérémonie de remise des prix. Cette année est une année spéciale pour le lycée Kennedy parce que le lycée sera réhabilité par le gouvernement. Ce Lycée qui date de plus de 50 ans mérite  vraiment d’être réhabilité», souligne-t-elle.
Aujourd’hui, le sourire se dessine sur le visage des différentes lycéennes. Oumy Diaw Diallo, élève en classe de Terminale L2, présidente du gouvernement du Lycée, dixit : «C’est une source de motivation pour nous élèves, on se rend compte que l’intelligence est là, la volonté est là, mais il nous manque les moyens. Quand les anciennes du Lycée viennent nous aider, c’est une grande source de motivation et cela permet de relever le niveau d’excellence du lycée. Il y a quelques année, ces salles de classe étaient dans des conditions dérisoires, les cours étaient impossibles (à suivre) et aujourd’hui avec cette rénovation du bâtiment des élèves scientifiques, leur niveau d’études sera beaucoup plus relevé et elles sont dans de meilleures conditions pour atteindre l’excellence.» »
Hier, l’émotion était palpable dans la cour de ce lycée. Elles se sont souvenues de ces moments de joie, de complicité partagés  à J.F.K, il y a plusieurs années.
Stagiaire

2 Commentaires

  1. Merci infiniment aux braves retraitées , aux anciennes du lycées et à toutes les bonnes volontés, pour leur engagement aux cotés du proviseur, du censeur, du corps professoral, et du personnel administratif. Par ces gestes vous montrez les valeurs civiques que vous incarnez, car tout le monde sait qu’une éducation de qualité n’est possible que si tous les acteurs ( parents, élèves, enseignants, pouvoir public…….) assument pleinement leur role. Les ressources sont rares et les urgences sont multiples, donc l’Etat ne peut pas tout faire. Plein succés à tous ceux qui s’activent, pour l’amélioration des conditions de travail dans les établissement scolaires ,Yallah nalène yallah Faye , Amine!!!

  2. c’est un grand plaise une satisfaction de voir notre kennedy réhabilité merci aux anciennes et aux bonne volontés kennedienne pour un jour kennedienne pour toujours bonne continuation mes sœurs qui sont la bas a vous de montrer l’excellence du lycée mais aussi a vous de prendre le relève et nous y serons avec vous inchallah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here