PARTAGER

A quelques semaines de l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, le Sénégal poursuit ses efforts pour mettre en place son hub aérien. C’est ainsi que la ministre des Transports aériens vient de con­fier la réhabilitation des aéroports régionaux de Saint-Louis, Matam, Ziguinchor, Tamba­counda et Kédougou à une entreprise tchèque.
Selon un communiqué du ministère, ce contrat d’un montant de 100 milliards de francs Cfa va permettre au Sénégal de réaliser ses objectifs en matière de transport aérien. Mme Maïmouna Ndoye Seck, qui a paraphé le contrat avec le directeur de l’entreprise tchèque Transcon, M. Iija Mazanek, ce samedi 18 novembre 2017 au siège du ministère, a rappelé «la place d’une compagnie aérienne forte et durable, pilier important du projet Hub aérien sous régional, un des projets phare du plan Sénégal émergent, à côté d’un aéroport de classe internationale (Aibd) et d’aéroports régionaux réhabilités et mis aux normes».
Selon Mme Seck, «le hub aérien de Dakar est en plein essor avec le renforcement de la flotte par Air Sénégal qui vient de signer un contrat d’acquisition du tout dernier gros porteur A330neo». Cette acquisition intervient seulement 5 mois après la signature du contrat d’acquisition de deux turbopropulseurs (Atr 72-600) en cours de livraison, a déclaré la ministre selon le même document.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here