PARTAGER

Appuyer l’Etat dans sa politique de réinsertion sociale des détenus : C’est le sens de la visite effectuée samedi par les femmes de l’Eglise protestante du Sénégal à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) pour femmes de Rufisque. «Dieu nous dit de pleurer avec ceux qui pleurent et de nous réjouir avec ceux qui se réjouissent. Nous sommes venus en tant qu’Eglise, à la lumière de la parole de Dieu, vers nos sœurs surtout avec la décision de l’autorité sénégalaise d’assurer une formation pour les détenus. Nous sommes venus pour les encourager dans cette épreuve et aussi leur offrir du matériel pour leur permettre au sortir de la détention de s’intégrer dans la vie active», a laissé entendre sœur Jacqueline de la paroisse de Dieupeul qui les a accompagnés. «Avec le matériel que nous leur avons amené, elles pourront acquérir une bonne formation et être ainsi bien outillées dans les domaines de la couture et de la coiffure», a-t-elle poursuivi. C’est en effet deux machines à coudre et du matériel varié de coiffure qui ont été mis à la disposition des pensionnaires de la Mac. Une action de solidarité hautement appréciée par les autorités de la Mac. «Votre geste est un symbole de civisme dans la mesure où il constitue un appui considérable à l’Etat dans son obligation de prendre en charge les personnes détenues. Vous avez compris que la perspective de réinsertion sociale des détenus ne saurait être seulement l’affaire de l’Etat à travers l’Administration pénitentiaire, mais qu’elle est en définitive l’affaire de tous», a relevé Ndèye Coura Sène, adjointe à la directrice de la Mac. Le pasteur Philippe Jean Baptiste Mendy a mis l’action dans le cadre «de la solidarité en ce mois de carême». «Lorsque nous sommes en prison, nous avons besoin de la solidarité, d’être encouragés et fortifiés et notre présence ici va contribuer à encourager et à fortifier ces femmes», a-t-il expliqué après avoir formulé des prières pour les pensionnaires et le personnel de la Mac.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here