PARTAGER

La Cour suprême rejette le recours de la Sénégalaise des eaux (Sde) et ordonne la poursuite de la procédure d’attribution provisoire du contrat de concession de l’eau au Sénégal à la compagnie française Suez. Ledit recours visait à suspendre l’octroi du contrat d’affermage de l’eau à Suez par le ministère de l’Eau et de l’assainissement le 16 avril 201

Le recours de la Sénégalaise des eaux (Sde) devant la Cour suprême n’a pas donné les résultats escomptés. En effet, ladite Cour a emboîté le pas au Comité de règlement des différends (Crd) de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Dans son verdict rendu hier, elle a rejeté le recours de la Sde qui visait à suspendre l’octroi du contrat d’affermage de l’eau à Suez par le ministère de l’Eau et de l’assainissement le 16 avril 2019. Elle ordonne ainsi la poursuite de la procédure d’attribution provisoire du marché. L’autorité contractante devrait par conséquent clôturer le contrat en cours avant de préparer le nouveau.
Malgré tout, la Sénégalaise des eaux ne semble pas abandonner la bataille. Me Aliou Cissé, avocat de la filiale Eranove au Sénégal, a annoncé qu’ils vont attaquer la décision de la Cour suprême, en déposant un rabat d’arrêt. «Et ce recours-là est suspensif», signale-t-il à e-media.
Dans sa décision du 29 juin 2019, le Crd avait déclaré le recours de la Sde «mal fondé» et ordonné, en conséquence, la confiscation de la consignation et la poursuite de la procédure d’attribution provisoire du contrat de concession de l’eau au Sénégal à la compagnie française Suez.
Considérant que cette décision du régulateur «ne correspond pas du tout au vrai résultat de l’appel d’offres», le Conseil d’administration de la Sde avait commis un cabinet d’avocats afin de «rétablir la société dans ses droits». «Nous avons confiance en notre système judiciaire et pensons que la Cour suprême va dire le droit sur cette affaire», avait déclaré le président du Conseil d’administration de la Sde, Mansour Cama.
Malheureusement, le droit n’a pas été dit en leur faveur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here