PARTAGER

L’international sénégalais, Ismaïla Sarr, auteur du but victorieux rennais aux dépens d’Angers (1-0) pour le compte de la 2e journée de la Ligue 1 française, n’a certainement pas déçu le quotidien sportif français L’Equipe qui prédisait samedi un décollage du prodige sénégalais lors de ce match.

Le jeune international semble ainsi avoir répondu aux attentes placées en lui lors de ce match au regard de la réaction de ses coéquipiers et des entraîneurs des deux équipes de l’élite française.
«On sentait bien que ça pouvait venir de lui. Quand il est passé côté gauche, il a été moins performant, mais c’est là qu’il a marqué», a ainsi réagi l’entraîneur d’Angers, Stéphane Moulin, interrogé par le quotidien sportif pour le compte de son édition dominicale. «Il a fait la différence, mais on a tout fait pour tenter de gagner et c’est mérité», a de son côté dit son entraîneur, le Franco-Tunisien, Sabri Lamouchi, au sujet de l’attaquant sénégalais, auteur de l’unique but de la partie inscrit à la 81ème minute du match.

«Un coup de génie»
Quid de ses coéquipiers ? Clément Grenier par exemple parle de «coup de génie» au sujet de la frappe de l’international qui est allé se loger dans la lucarne angevine. En réalité, ce but victorieux a été l’aboutissement d’une prestation de qualité livrée par l’ancien pensionnaire du centre de formation Génération foot. «Il a dépassé le collectif rennais en première période, côté droit, mystifiant sur chaque accélération Capelle (le défenseur qui était à son marquage) avec des débordements et des centres repoussés par les Angevins», analyse le quotidien sportif français.

Prochain rendez-vous : Marseille !
«Plus discret ensuite, il a fini par rentrer sur son pied droit pour débrouiller tout seul l’affaire d’une belle frappe enroulée», détaille le journal en indiquant que Sarr a été le principal animateur offensif de Rennes qui ira défier Marseille lors de la prochaine journée.
Justement, pour sa 3ème saison en Ligue 1, Ismaïla Sarr est très attendu sur les terrains de l’Hexagone en raison, entre autres, du coût de son transfert de Metz à Rennes (environ 20 millions d’euros équivalant à 13 milliards Cfa), et les commentaires des puristes et autres observateurs à son sujet. Il en est ainsi de l’ancien international anglais, Gary Lineker, très actif sur les réseaux sociaux. Ce dernier, dans un tweet publié à la veille de la récente Coupe du monde, indiquait que Sarr «pourrait être une future star».
Il n’a certes pas été assez décisif lors de cette compétition jouée en Russie, mais le jeune attaquant continue à susciter l’intérêt de certains grands clubs, notamment anglais. Au journal The Sun, son conseiller Thierno Seydi avait révélé avoir reçu «beaucoup d’appels de clubs anglais, allemands et italiens». «De nombreux agents britanniques m’ont proposé de travailler avec eux pour amener Ismaïla (Sarr) en Premier League. Le prix de transfert se situerait entre 50-60 millions d’euros», informe Seydi disant que le plus important était qu’il aille là où il pourrait jouer.

«Il a cette fougue, cette jeunesse, une vitesse d’exécution…»
Sur ce jeune footballeur, Salif Diao, l’ancien milieu de terrain international, disait également : «Il peut apporter beaucoup de satisfaction». «Il a cette fougue, cette jeunesse, la vitesse d’exécution. A Rennes, il peut s’aguerrir, apprendre à bien gérer ses efforts, savoir jouer simple, partir en dribbles», analyse Diao.
A Rennes, on attend que la fusée prenne son envol, selon son coach Lamouchi, qui souhaite voir son joueur davantage «décisif». «Il faut qu’il soit plus compétitif et décisif. S’il n’a pas de pépin physique, il devrait marquer et nous faire marquer beaucoup de buts et permettre à l’attaque de Rennes d’être brillante», a ajouté le technicien franco-tunisien.
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here