PARTAGER

«Il est indispensable d’établir un dialogue entre la gendarmerie et la presse.» C’est la raison pour laquelle, la division de la communication de l’institution veut maintenir une relation de confiance entre les deux entités. Selon le commandant de la Division de communication de la gendarmerie, Ibrahima Ndiaye, la relation entre la gendarmerie et la presse est une priorité. Selon lui, cette coopération avec les médias doit être «gagnant-gagnant en prenant en compte les préoccupations des différents acteurs». Mais pour que cette coopération soit fructueuse, M. Ndiaye souhaite qu’elle soit basée sur la confiance mutuelle. «Il faut une confiance basée sur le professionnalisme et la préservation des valeurs de la gendarmerie. Sans la confiance nous ne pourrons pas se fier à l’autre», a-t-il ajouté. De même, il souligne que pour que cette collaboration puisse prospérer, il faut que les deux parties puissent s’entraider dans le respect «des principes déontologiques». Le commandant Ndiaye promet ainsi une communication dans «le respect  des lois et règlements mais aussi des principes fondamentaux régissant le corps de métier». D’après lui, «cette communication va privilégier les échanges pour un recoupement préalable». «Chaque fois que la situation le permettra, toutes les informations seront mises à votre disposition», a-t-il promis aux représentants des médias.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here