PARTAGER

L’étudiant Pape Abdoulaye Touré ne compte pas se contenter de la relaxe prononcée hier par Tribunal correctionnel de Dakar. En effet M. Touré, se confiant à la radio privée Rfm, a annoncé qu’il allait poursuivre son pays devant les instances internationales pour se plaindre des tortures et autres sévices supposés qu’il a subis de la part des éléments de la Police nationale.
Inculpé pour une affaire de rébellion avec violence et outrage à agents, l’étudiant, par ailleurs membre du mouvement Sénégal notre priorité (Snp) et du Front national pour le progrès des étudiants du Sénégal (Fnpes), a été libéré à la suite du délibéré prononcé, ce vendredi, par le Tribunal correctionnel de Dakar. Le président du Tribunal a rendu sa décision, en application des dispositions du Code de procédure pénale.
L’activiste, jugé lundi dernier, a été renvoyé des fins de la poursuite, après qu’il a été mis en liberté provisoire pour des raisons sanitaires.
Pour rappel, en compagnie de ses camarades, Pape Abdoulaye Touré réclamait l’orientation des bacheliers de 2019 non-orientés. Il demandait aussi l’attribution de machines et de clés de connexion à tous les étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs).
A la suite de son arrestation musclée par des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi), il a été admis à l’hôpital Abass Ndao.
Avec Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here