PARTAGER

Dans ce grand coup de balai, le chef de l’Etat n’a pas épargné son Palais. Boun Dionne est remplacé par Oumar Samba Ba, un Inspecteur général d’Etat, qui était d’ailleurs un de ses adjoints au secrétariat général de la présidence de la République. Et enfin !, Macky propulse Mah­mout Saleh directeur de Cabinet à la lumière. Un des caciques et, semble-t-il, une des usines de fabrication et de destruction des stratégies politiques du chef de l’Etat. Qui remplace un homme de confiance, Augustin Tine qui cependant ne s’éloigne pas du chef. Le maire de Fandène est désormais directeur de Cabinet politique. Abdou Latif Coulibaly, jusque-là ministre porte-parole du président de la République, hérite d’un poste qu’il avait déjà pratiqué. Il s’agit du secrétariat général du gouvernement qui quitte les mains de Maxime Jean Simon Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here