PARTAGER

Le ministre de l’Urbanisme, du logement et de l’hygiène publique, Abdoul Karim Fofana, a rencontré hier les secrétaires généraux du G7. Lors de cette séance de monitoring sectorielle, le ministère de l’Urbanisme a procédé à la remise d’actes d’attribution de parcelles aux différents syndicats. Une satisfaction et un soulagement pour les enseignants.
Selon un communiqué du ministre du Suivi du Pse, chargé du monitoring des accords de 2018, M. Fofana leur a suggéré «des substitutions de terrains pour tous les sites qui présentent des blocages liés à la libération des emprises. Des cas qui ont été notés au niveau de Tivaouane, Ziguinchor, Lac Rose, Kaolack…» et a annoncé que la «mise à disposition de parcelles non viabilisées issues du protocole de 2011 fera l’objet d’une application diligente au nom de la continuité de l’Etat».
Par ailleurs, informe M. Kanté, «il a été décidé la mise en place d’une commission paritaire entre les services de l’Urbanisme et le G7 sous la supervision du Cabinet du ministre en charge du Suivi du Pse qui se réunira tous les quinze jours». Tout comme les «rencontres sectorielles avec les autres départements concernés» qui sont annoncées pour la semaine prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here