PARTAGER

Le Mouvement national de femmes de l’Alliance des forces de progrès a célébré hier les 18 ans de l’Appel du 16 juin 1999 par des actions sociales. Cet anniversaire coïncidant avec la Journée de l’enfant africain, les femmes du parti de Moustapha Niasse ont choisi d’être au chevet des enfants du Centre hospitalier pour enfants Albert Royer. En dépit de l’absence du secrétaire général national de l’Afp du territoire national, Maïmouna Guèye Fall et ses camarades ont voulu marquer cette journée «historique» par diverses activités, notamment à travers des actions de solidarité. A cet effet, les femmes Progressistes ont offert un important don constitué d’eau minérale, de couches, de biscuits, de lait, entre autres, aux enfants internés dans cette structure de santé. La vice-présidente des femmes de l’hôpital Albert Royer, Aminata Diallo Barry, tout comme le chef du Service social, Mansour Dème, ont apprécié le geste des donateurs à sa juste valeur. Ils ont ainsi invité les bonnes volontés à participer à l’amélioration des conditions de vie des enfants malades.
La forte actualité des frustrations au sein de l’Afp, après les investitures de Benno bokk yaakaar, n’est pas passée inaperçue. Les femmes de ce parti allié de l’Apr ont réaffirmé leur «détermination» à jouer la carte de la préservation de la cohésion de la coalition. «Nous réitérons notre soutien à notre leader qui ne reculera jamais dans sa vision d’épauler le Président Macky Sall», assure  Mme Fall qui a magnifié la manière dont les listes de Bby ont été faites. Elle a ainsi appelé tous les militants de l’Afp à s’y conformer et à battre campagne pour une «victoire écrasante» de la coalition présidentielle aux Législatives de juillet prochain.

bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here