PARTAGER

La Loterie nationale sénégalaise (Lonase) a célébré l’excellence mardi. Lors d’une cérémonie dédiée aux lauréats 2018 du Concours général, cette société a tenu à les honorer en leur remettant des récompenses.

Après le gouvernement, c’était au tour de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) d’honorer les lauréats du Concours général. La direction de cette société a procédé mardi à la remise des prix aux élèves distingués. Les deux premiers, Diary Sow du lycée d’excellence de Diourbel et Abdou Aziz Dabakh Kane du lycée technique privé Amadou Sow Ndiaye de Saint-Louis, ont reçu chacun un ordinateur et un chèque de 500 mille francs Cfa. Pour les autres, c’est soit des tablettes plus des chèques de 100 mille francs Cfa ou des chèques de 100 mille francs Cfa chacun. Selon le représentant du Direc­teur général de la Lonase à cette cérémonie, par cet acte, la société contribue au devenir de la Nation. D’après Mamadou Guèye, la Lonase «est un soutien indéfectible des politiques publiques en matière d’éducation et de formation des citoyens sénégalais». A l’en croire, la Loterie nationale «apporte une modeste contribution à l’effort de récompense des meilleurs élèves consenti par l’Etat du Sénégal» en procédant à la remise de ces cadeaux. Ainsi souligne-t-il : «Nous avons voulu magnifier l’excellence, l’honorer, la renforcer et la récompenser.»
Revenant sur la collaboration de sa société avec le ministère de l’Education, M. Guèye affirme que la Lonase est une partenaire privilégiée du Concours général. Se réjouissant de ce partenariat entamé depuis plusieurs années avec le ministère, à travers la direction du concours de l’enseignement secondaire, moyen général, il soutient que la Lonase compte le pérenniser. D’ailleurs, M. Guèye voit en cette collaboration une manière pour la société «de matérialiser de fort belle manière la mission de soutenir la jeunesse à travers l’éducation». Le représentant du Directeur général de la Lonase a même promis des efforts accrus dans les années à venir. Alors que la directrice de l’Ensei­gnement moyen secondaire a pour sa part salué l’engagement de la Lonase dans le domaine de l’éducation. Pour Fatimata Bâ Diallo, elle ne s’est pas trompée de cible car l’éducation est un droit humain fondamental, mais aussi la clé du développement socio-économique.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here