PARTAGER

De passage à Diourbel à l’occasion de la remise des prix aux meilleurs élèves du lycée d’excellence scientifique de Diourbel (Lesd), le ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam en a profité pour annoncer d’importantes réformes à venir, en particulier en ce qui concerne le Concours général. Cette remise des prix a également été l’occasion de récompenser l’élève Diary Sow, qui s’est brillamment illustrée cette année dans ses études.

Le ministre de l’Education nationale a présidé samedi dernier la cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves du Lycée d’excellence scientifique de Diourbel (Lesd). Une occasion pour Serigne Mbaye Thiam d’annoncer la réforme qui aura lieu dans le Concours général sénégalais. «Il y aura des disciplines, comme les sciences physiques, qui ne se faisaient pas en Première. Nous allons élargir les disciplines du Concours général. Nous allons décerner  un 1er prix, un 2ème prix et un 3ème prix. Le reste, ceux qui auront plus de 12 de moyenne, auront des mentions qui seront décernées par le ministre de l’Education nationale», a confié le ministre en marge de la cérémonie de remise des prix aux 28 meilleurs élèves du Lycée scientifique d’excellence de Diourbel.
Cet établissement, de même que la Maison d’éducation  Mariama Ba, pourrait, si l’on en croit le ministre, accueillir dans le cadre de l’intégration africaine des potaches venant d’autres pays du continent. Interpellé sur les raisons de sa présence à cette cérémonie de Diourbel, Serigne Mbaye Thiam a confié : «Ma présence ici traduit tout l’intérêt que le  chef de l’Etat, le Président Macky Sall, et le gouvernement accordent au lycée scienti­fi­que qui est une initiative du chef de l’Etat pour la promotion de l’enseignement des sciences, des mathématiques et de la technologie. Je crois qu’actuellement on ne mesure pas la portée de la création de ce lycée. D‘ici quel­ques années, lorsque nous verrons ces enfants qui ont des talents et des prédispositions dans les matières scientifiques servir leur pays à tous les niveaux de responsabilité, on se souviendra qu’en 2016, il y avait un chef de l’Etat, le Président Macky Sall, qui avait pris cette décision de créer ce Lycée scientifique d’excellence de Diourbel. Je voudrais féliciter les parents d’élèves et les élèves pour les performances soutenues.»
Il a ensuite révélé que dans le cadre de la promotion de l’enseignement des sciences et de la technologie, «il y aura une extension des blocs scientifiques sur tout le territoire national. En plus des huit déjà existants, il y aura 20 autres».
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here