PARTAGER

Le Sénégal attend de son équipe de beach socer «des résultats et des performances» lors de la Coupe d’Afrique prévue du 13 au 18 décembre à Lagos (Nigeria), a indiqué ce vendredi le ministre des Sports, Matar Ba.

«Nous attendons des résultats et des performances après que l’Etat et la Fédération de football vous ont mis dans des conditions optimales de préparation», a déclaré M. Ba lors de la remise du drapeau national à la délégation sénégalaise, en présence du président de la Fédé de foot, Me Augustin Senghor.
«Et vous le devez à vous-mêmes et au Président Macky Sall qui a augmenté substantiellement le budget du sport», a ajouté le ministre des Sports, rappelant que pour l’exercice 2016-2017, ce budget dépasse les 17 milliards.
«C’est la première fois dans l’histoire de notre pays que ce budget atteint un tel niveau et seuls les résultats sportifs peuvent conforter les autorités dans ce choix», a-t-il dit, appelant les joueurs à l’engagement, à «l’abnégation et à la combativité».
Concernant la politique sportive, Matar Ba a indiqué que les lignes ont bougé et que le sport occupe désormais une place de choix dans le programme de développement du pays. «Et c’est pourquoi, au soir de cette compétition, vous devez tout faire pour que le nom du Sénégal soit écrit en lettres d’or sur le toit de l’Afrique», a ajouté le ministre des Sports qui a rendu un vibrant hommage à Ibrahima Ndiaye dit Chita, considéré comme le père du beach soccer national.
Sous sa direction, le Sénégal a remporté trois titres de champion d’Afrique et a pris part à deux quarts de finale de Coupe du monde.
Pour l’édition 2016, le Sénégal évoluera dans le groupe B en compagnie du champion en titre, Madagascar, du Maroc et de la Libye. Dans la poule A, il y a le Nigeria, la Côte d’Ivoire, l’Egypte et le Ghana. Les finalistes de la compétition vont représenter le continent à la Coupe du monde.

Le Sénégal vise la finale
Côté objectif, les Lions visent une qualification en finale, ce qui leur ouvrira les portes du Mondial de cette discipline, a déclaré son entraîneur, Ngalla Sylla. «L’objectif premier, c’est une des deux places de finalistes qui nous ouvre les portes du Mondial de la discipline», a dit l’entraîneur qui souligne la nécessité pour le Sénégal de retourner à la Coupe du monde, prévue en 2017 aux Bahamas.
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here