PARTAGER

Pour galvaniser les Lionnes du handball en vue de mieux aborder les qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le ministre des Sports Matar Ba a effectué hier une visite dans la Tanière pour s’enquérir des conditions de travail de ces joueuses, mais également pour leur remettre le Drapeau national. Lors  de cette visite, le ministre, qui a délivré un message de soutien et d’encouragement, a rappelé les belles performances de cette équipe qui est en train d’écrire son histoire. «Le handball depuis 2010 est en train d’écrire de belles pages dans l‘histoire sportif de notre pays. L’objectif qu’on leur a fixé est d’arriver à être  première dans cette compétition. Cela va nous permettre de participer aux prochaines Jeux Olympiques de Tokyo 2020», a souligné Matar Ba. Il a également invité les joueuses à ne pas faire dans la comparaison entre leurs disciplines et les autres, surtout concernant l’as­pect fi­nan­cier. «Il faut éviter de dire, nous sommes une discipline comme toutes les autres disciplines. On doit être traité de la même manière. Or ce qu’il y a lieu de voir, c’est que nous tous, nous sommes dans une même famille. Nous devons être ensemble car chaque discipline est traitée avec beaucoup de respect. C’est cela qu’il faut voir parce que le handball organise beaucoup de stages que le basket n’a pas, que le football aussi n’a pas», a rappelé le ministre.
Louant les performances de l’équipe sur la scène internationale, Matar Ba d’inviter les joueuses à ne pas se soucier de certains aspects. Il s’est également félicité de la décision des joueuses dont beaucoup d’entre elles jouent en Europe, de porter leur choix sur leur pays d’origine.
Une visite dont le président de Fédération sénégalaise de handball, Seydou Diouf, qualifie d’honorable pour la famille du handball. «Cette visite prouve que c’est le handball qui est reconnu de manière officielle. Le message du chef de l’Etat que le ministre vient de nous livrer est un message galvanisateur pour les filles qui ont senti un soutien et un engagement», s’est félicité Seydou Diouf. Selon lui, les performances des Filles, qui ont fait du Sénégal la quatrième Nation africaine en handball, ont valu à notre pays d’organiser ce tournoi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here