PARTAGER

Le directeur des Mines et de la géologie, Ousmane Cissé, a remis ce week-end un corbillard et du matériel hospitalier au district sanitaire de Kébémer. Une occasion pour lui de plaider la construction d’un hôpital de niveau national.

Un corbillard, 20 lits et des matelas d’hôpital, des tables, des bureaux, des chaises et des fauteuils ont été remis au district sanitaire de Kébémer par le directeur des Mines et de la géologie, Ousmane Cissé. Un matériel qui sera affecté aux différentes structures sanitaires bénéficiaires de la commune et du département de Kébémer en fonction de leurs besoins respectifs. Selon Ousmane Cissé, c’est une réponse à la doléance des populations qui avaient sollicité de la part des proches collaborateurs du Président Macky Sall de soutenir leur district sanitaire. «C’est un premier lot de matériels. Et nous allons essayer de voir comment approvisionner en médicaments le district avec l’ensemble des autorités compétentes.» Le coordonnateur de l’Apr de la commune de Kébémer indique que «c’est un geste du parti présidentiel à l’endroit des populations pour accompagner les services de santé de la commune et du département de Kébémer dans le cadre de l’assistance des populations. Nous avons, au sein de l’Apr, essayé de mettre en œuvre la vision du président de la République qui nous a demandé d’être aux côtés de populations, c’est-à-dire les plus vulnérables. Nous avons jugé nécessaire d’offrir ce lot de matériels de santé, mais également un véhicule corbillard aux populations», souligne le directeur des Mines et de la géologie qui ne manquera pas de revenir sur le travail qui est en train d’être fait par le Président Macky Sall au niveau de la commune de Kébémer, en apportant beaucoup d’investissements, notamment en matière d’accès à l’eau, à l’électricité, sans compter les infrastructures au niveau du Pudc, mais aussi le programme de santé à travers la Couverture maladie universelle (Cmu). C’est là un appui de plus, un geste volontaire de solidarité de l’ensemble des militants et des responsables de l’Apr de la commune et du département de Kébémer. Aussi, Ousmane Cissé a tenu à insister sur la «priorité de Kébémer» qui reste un «hôpital digne de ce nom». Il remarque que «Kébémer est une ville carrefour, un grand département qui est un passage obligé pour rallier le nord du Sénégal. Aussi, nous sommes à quelques kilomètres des villes saintes de Touba et de Darou Moukhty, constituant un centre de jeu qui draine chaque semaine des milliers de fidèles ; d’où la nécessité pour ce chef-lieu de département d’avoir un hôpital de niveau national et non pas être toujours logé dans des centres de santé, ce que nos vieilles mamans appellent ‘’dispensaires’’». M. Cissé pense que le président de la République essayera par rapport aux politiques et programmes de santé qui ont été élaborés de trouver une «place» pour cette ville carrefour au milieu presque du Sénégal, en matière d’infrastructures sanitaires.
Le responsable politique Apr à Kébémer n’a pas manqué d’annoncer la tenue de la troisième édition de la circoncision des enfants après la Tabaski. La première avait concerné près de 400 jeunes. Aujourd’hui, avec l’ensemble des imams, des maîtres coraniques et des populations intéressées, renseigne M. Cissé, «dès la fin du mois d’août, nous allons lancer la troisième édition de cette campagne et procéder à la circoncision des jeunes de toutes les couches qui en auront besoin au niveau de la commune de Kébémer».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here