PARTAGER

Hervé Renard n’a guère apprécié les remarques du président de la Fédération ivoirienne lors de l’intronisation de Marc Wilmots à la tête des Eléphants. Sidy Diallo a parlé de «manque de respect» du technicien français après son départ au sortir de la Can 2015 victorieuse en Guinée-Equatoriale.
Le sélectionneur du Maroc s’explique : «J’ai lu avec étonnement que j’avais manqué de respect à la Côte d’Ivoire en quittant la sélection. J’ai passé un super moment là-bas, nous avons vécu une aventure humaine formidable avec le groupe et avec le Peuple en remportant la Can. Je suis parti en raison des mauvaises relations que j’entretenais avec monsieur Sidy Diallo. Il m’était impossible de poursuivre dans un tel climat. Mais j’ai toujours conservé un immense respect pour le pays. Je souhaite d’ailleurs bonne chance à Marc Wilmots et à la Côte d’Ivoire. Monsieur Sidy Diallo a voulu simplement me rendre responsable de mon départ au lieu de faire son autocritique. Il a peut-être voulu placer quelques banderilles avant la fin de nos matchs de qualification…»
Le Maroc et la Côte d’Ivoire sont, en effet, dans le même groupe de qualification pour le Mondial 2018. Le match retour à Abidjan (0-0 à l’aller) au début du mois de novembre pourrait s’annoncer très intéressant si les deux équipes venaient à disputer leur qualification ce jour-là…
Avec Francefootball.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here