PARTAGER

Le préfet du département de Vélingara a présidé, hier jeudi, un Comité départemental de développement axé sur l’épidémie à cCoronavirus qui fait ses petits pas dans notre pays. Histoire de partager des informations sur cette pandémie avec des délégués de quartiers, des élus locaux, des imams, des communicants, des représentants d’associations de jeunes et de femmes ainsi que des hôteliers. Après les communications du médecin-chef du district et du chef de la brigade d’hygiène, il est apparu que le Daaka (ou retraite spirituelle) de Médina Gounass, qui démarre samedi prochain, et pour une durée de 10 jours, constitue une grande préoccupation pour les autorités sanitaires locales.
Le médecin-chef du district, le Dr Omar Sané, a informé : «Nous avons doublé toutes les expressions de besoin faites par le Dental Daaka (comité d’organisation de l’événement) relativement au personnel et à la logistique. Nous allons mettre à disposition 50 agents de santé dont 8 médecins et 13 ambulances. Et tout le matériel médical et intrants qui vont avec sont doublés.»
Le chef de la brigade d’hygiène, Ibrahima Sadio, a déclaré : «Nous avons déjà placé sur le site 23 lave-mains et 25 agents d’hygiène. Et dans la cité de Gounass, 4 lave-mains sont remis structures de santé. Auparavant, depuis le 1er mars, nous avons commencé à mettre un dispositif de lave-mains aux points d’entrée terrestres : à Kalifourou et à Dialadiang vers la Guinée, à Nianao vers la Guinée-Bissau, à Badiara (Gambie) et puis à Diaobé qui connaît un vaste mouvement de personnes du fait du marché hebdomadaire sous régional.»
Le préfet du département, Saïd Dia, a demandé à tout le monde d’être un relais de santé par rapport à cette pandémie, dans toutes les rencontres et cérémonies familiales. De même, il a demandé que les établissements scolaires et tout autre établissement recevant du public soient sensibilisés.
Le Daaka de Médina Gounass démarre ce samedi au soir et va durer 10 jours. Pendant cette retraite, les pèlerins vont faire les 5 prières obligatoires en commun, faire des zikr et en privé chaque pèlerin s’évertuera à lire le Coran plusieurs fois et à faire des invocations. Les pèlerins viennent de toutes les régions de l’intérieur, des pays limitrophes et même de l’Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here