PARTAGER

Un Pacte populaire de l’opposition (Ppo). C’est ce que propose Habib Sy à Papa Diop qu’il a rencontré mardi dernier. Le leader de Bokk gis gis, indique un communiqué, a salué «l’initiative généreuse» du dernier directeur de Cabinet de Abdoulaye Wade qui a lancé le Parti de l’espoir et de la modernité/Yaakaaru réew mi. «Papa Diop lui a conseillé de consulter tous les partis de l’opposition, en vue d’une mutualisation des forces, gage le plus certain d’une victoire à l’élection présidentielle de 2019», apprend-on. L’ancien maire de Dakar estime en effet, souligne le communiqué, que «la pertinence de l’idée d’un pacte est évidente». Il ajoute : «Un pacte qui comportera un code d’honneur est nécessaire pour solidifier l’alliance des partis de l’opposition. Un encadrement formel de quelques candidats crédibles de l’opposition, comportant entre autres un engagement pour une réforme de la justice, la mise en œuvre d’un programme de redressement national et la révision de la Constitution, donnera plus de chance pour battre l’actuel président de la République en 2019. Cela devra, après, permettre l’installation d’une véritable démocratie au Sénégal.» Dans ce sens, Pape Diop s’est proposé de demander aux leaders des partis membres de leur coalition Wattu senegaal «d’accepter que le président Habib Sy vienne leur présenter le Ppo». Les deux anciens responsables du Pds ont «convenu de se revoir prochainement pour encore échanger sur la situation du Sénégal».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here