PARTAGER

Le statut du chef de l’opposition, la gestion des autres ressources naturelles sont, entre autres, les sujets abordés par Macky Sall et Abdoulaye Wade, samedi au palais de la République. Officiellement bien sûr. Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de leurs retrouvailles lancées lors de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinane sous la houlette du Khalife général des mourides.

Historique ! La poignée de main entre Macky Sall et Me Abdoulaye Wade sur le perron du Palais présidentiel l’est. Le leader du Parti démocratique sénégalais (Pds) a été accueilli avec les honneurs dignes d’un ancien chef d’Etat sous l’œil de la garde républicaine. Locataire de 2000 à 2012, Wade n’y a plus mis les pieds depuis la passation de pouvoir le 3 avril 2012 avec l’actuel Président. Donc, ce samedi 12 octobre restera à jamais dans les annales politiques du Sénégal. Il est 17 heures passées de quelques petites minutes au quartier Plateau. Les portes du Palais s’ouvrent pour un invité spécial. Sous escorte de motards de la Gendarmerie nationale, le convoi fait son entrée. La voiture de marque Bmw de couleur grise s’immobilise. La portière ouverte, Wade en sort. La presse s’empresse pour immortaliser les salutations entre lui et Macky Sall. Chacun voulait avoir la meilleure image. Le désordre s’installe. Alors, comme s’ils se sont passé le mot sur le code vestimentaire, tous les deux étaient sapés en boubou blanc. Après les salamalecs, ils arpentent ensemble les escaliers. Le protocole présidentiel permettra à la presse de capturer des images avant l’entrevue. Place maintenant à un tête-à-tête qui durera 3 tours d’horloge. La délégation de Me Wade était composée de Mayoro Faye, Nafy Diallo, Alioune Diop. Selon une source proche du «pape du Sopi», cette équipe restreinte s’explique par le fait que «le vieux» ne voulait pas donner de cachet politique à l’évènement. Car dit-il, il est venu en tant qu’ancien chef d’Etat. Et du côté du pouvoir, il y avait le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, Augustin Tine, chef de cabinet de Macky Sall. «Faites attention à ne pas faire tomber le cheval», a avisé le Colonel Daouda Diop, gouverneur du Palais quelques minutes auparavant. A l’extérieur, un petit vent frais balayait le jardin. Comme dans leur milieu naturel, des oiseaux survolent le ciel pendant que d’autres pavanent sur le parvis. Les minutes s’égrènent. Aussitôt, un gendarme fait signe de la main aux journalistes. Fausse alerte ! C’était pour demander aux uns et autres de se tenir debout pour la traditionnelle descente du Drapeau national. Il était 18 heures 31. Chose demandée. Chose faite. «Venez ! Je vais vous tenir un langage», appelle cette fois-ci un membre du protocole présidentiel. Il donnait les consignes à respecter. Bouffée de soulagement après la longue attente. L’entrevue entre les deux hôtes est enfin terminée.

«Statut du chef de l’opposition et ressources naturelles au menu»
Après les conciliabules avec le Directeur général de la Rts, Racine Talla, Sall et Wade avancent vers la presse. Et c’est Seydou Guèye qui annonce Mayoro Faye du Pds pour la lecture de la déclaration commune. Tous les deux se sont réjouis de cette rencontre «toute empreinte de fraternité et de sérénité» et remercié «vivement le Khalife général des mourides, Serigne Moutakhata Bassirou Mbacké, qui les a invités tous les deux à l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinane facilitant ainsi leur rencontre en sa présence», a d’emblée dit le chargé de la communication du Pds. Il poursuit : «Au cours de leur entretien, les deux hôtes ont fait un large tour d’horizon de la situation politique nationale caractérisée par les questions relatives au processus électoral, au statut du chef de l’opposition qui seront reprises dans le cadre du dialogue national. Le Président Abdoulaye Wade a fait des recommandations au Président Macky Sall pour qu’il déploie tous les efforts nécessaires à la maîtrise de la gestion du pétrole, du gaz et des autres ressources naturelles.»

Macky Sall aussi rendra visite à Wade prochainement
Au-delà de leur «parfaite convergence de vues» sur la question de la paix en Afrique, «en se séparant, le Président Macky Sall a tenu à remercier chaleureusement le Président Abdoulaye Wade pour avoir accepté de se déplacer pour venir le rencontrer. En retour, le Président Abdoulaye Wade a exprimé toute sa gratitude au Président Macky Sall de l’avoir invité au palais de la République avec tous les honneurs. Et enfin, le Président Macky Sall a promis au Président Abdoulaye Wade une visite retour à son domicile à une date à convenir.» A la fin, le président de la République et son prédécesseur arpentent côte à côte les escaliers vers la sortie. Le cortège prend ensuite la direction du boulevard de la République toute sirène hurlante. Un épisode des retrouvailles se referme ainsi en attendant un autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here