PARTAGER

Au-delà de son objectif initial consistant à rendre l’internet accessible à tous, Internet society (Isoc) s’est fixé un autre challenge. L’association internationale de l’internet veut accompagner certains pays à se définir une politique de la sécurité des objets connectés (téléphones, caméras de surveillance, montres…).
En effet, dit-on, «l’avènement de ces objets connectés dans notre vie quotidienne apporte une promesse de commodité, d’efficacité et de perception, mais crée également une plate-forme de risque partagé… ».
Tidiane Seck, membre de Isoc Sénégal, ajoute que «les objets connectés sont des sources d’attaque informatique, sources de soucis».
Face à cette situation, Isoc a lancé une nouvelle initiative dans trois pays, notamment le Canada, le Sénégal et le Japon, «visant à démontrer l’utilisation du modèle multi parties prenantes dans l’élaboration des politiques publiques et des processus réglementaires de l’internet».
«Isoc a décidé de lancer cette initiative dans ces pays, pour leur donner la chance de réfléchir sur un modèle multi parties prenantes où tous les acteurs vont contribuer à la définition de la politique de la sécurité des objets connectés», explique Mme Ndèye Maïmouna Diop, présidente de Isoc Sénégal.
L’initiative sur le modèle multi parties prenantes «est un partenariat entre le Bureau Afrique de l’Internet society, le chapitre sénégalais de l’Internet society, le ministère de la Communi­cation, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Elle a pour objectif de mettre en place sur 18 mois, une approche collaborative visant à identifier les défis et les solutions actuels et potentiels, pour une politique de grande envergure régissant la sécurité de l’Internet des objets au Sénégal».
Un protocole d’accord relatif à ladite initiative sera signé aujourd’hui, en présence du Président directeur général (Pdg) d’Isoc, Andrew Sullivan, qui effectue sa première visite au Sénégal.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here