PARTAGER

Dans le cadre du 2e Forum africain de l’Oms sur la santé, qui va se tenir les 26 et 28 mars à Praia (Cap-Vert), les dirigeants mondiaux et experts de la santé se sont réunis hier à Brazzaville pour définir les prochaines étapes des soins de santé universels sur le continent.

Le Bureau régional de l’Or­ganisation mondiale de la Santé (Oms) pour l’Afrique et le gouvernement du Cap-Vert, vont organiser à Praia, le 2e Forum africain de l’Oms sur la santé les 26 et 28 mars prochains. En prélude à cette rencontre sous le thème «Couverture sanitaire universelle et sécurité sanitaire : telle est notre vision pour l’Afrique», «les dirigeants mondiaux et les experts de la
santé, se sont réunis hier à Brazzaville pour identifier des solutions réalisables afin de renforcer les services de santé en Afrique, d’assurer une sécurité sanitaire plus efficace et de réaliser des progrès significatifs vers la couverture sanitaire universelle», lit-on dans un communiqué. Qui ajoute que «l’objectif de la rencontre de Praia est d’aller bien au-delà du dialogue et de fournir une plate-forme où de nouveaux partenariats, initiatives et programmes seront forgés pour impulser des changements significatifs et efficaces qui amélioreront la vie des populations en rendant de meilleurs soins de santé accessibles à tous. Les thèmes-clés incluront le lien entre la sécurité sanitaire et la réalisation de la couverture sanitaire universelle, la collaboration multisectorielle, l’investissement du secteur privé, l’exploitation des solutions technologiques et la participation des jeunes». «Les défis sanitaires de l’Afrique sont devenus de plus en plus complexes», note Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Oms pour l’Afrique. Avant de conclure que le continent est confronté à un nombre croissant d’épidémies et au double défi des maladies transmissibles et des maladies chroniques, nous ne pouvons pas continuer comme si de rien n’était. Ce Forum introduira des innovations et lancera de nouveaux partenariats qui remodèleront notre façon de pratiquer la santé». La conférence se tient au Cap-Vert, pays où d’énormes progrès ont
été constatés dans le domaine de la santé depuis son indépendance en 1975. En effet, le pays a introduit des innovations telles que la télémédecine et, pour 80% de la population, les soins primaires sont accessibles en moins de 30 minutes.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here