PARTAGER

Ils sont souvent en conflit mais ils ne se quittent jamais. Il y a encore de la tension entre Mbaye Niang et son coach, Julien Stephan. Ce dernier a encore ouvert les hostilités ce mercredi en «taclant» son avant-centre face à la presse.

Dans le flou sur son avenir à Rennes, Mbaye Niang a été écarté du déplacement au Portugal pour le match amical disputé samedi face à Benfica (0-2). Après avoir dans un premier temps évoqué un «choix sportif», l’entraîneur breton, Julien Stéphan, a expliqué ce mercredi en conférence de presse que l’attaquant n’a pas été retenu pour ce match en raison de son comportement.

Niang a séché les entraînements
«Il se trouve que Mbaye ne s’est pas présenté à l’entraînement la veille du départ à Benfica, c’est la raison pour laquelle il n’était pas là», a affirmé le technicien qui estime que le Sénégalais, laissé sur le banc lors du dernier match officiel contre Montpellier (2-1), n’a pas à se plaindre de sa situation.
«J’ai montré avec Mbaye que ce soit à Nice en amical (2-3, le 15 août) où il a joué 90 minutes avant la première journée de championnat, ou à Lille (1-1, le 22), où il était titulaire, que c’était une option devant. Je l’ai dit, je suis très pragmatique et en fonction des options de jeu qu’on veut mettre en place, des caractéristiques de l’adversaire, on pouvait faire différents choix. (…) Donc, il y a une concurrence importante avec des joueurs qui doivent rentrer dans cette concurrence, qui doivent l’accepter, en tout cas je suis ravi d’avoir trois attaquants à ma disposition.»

«S’il a envie de partir, ça le regarde !»
Relancé sur les envies de départ exprimées par le Lion au printemps, Stéphan s’est montré de plus en plus agacé par ce dossier : «Ça, ça le regarde, les envies d’ailleurs, et malgré tout ce qui a été dit, la première journée de championnat, je l’ai titularisé. Quel signal supplémentaire je peux envoyer ?»

Le président de Rennes calme le jeu
Justement concernant l’avenir de Mbaye Niang, le président rennais qui présidait la présentation officielle aux médias de la nouvelle recrue Serhou Guirassy, a abordé assez longuement le mercato estival. Et Nicolas Holveck a abordé le cas de Mbaye Niang qui est annoncé sur le départ. Le patron du club breton a tenu un discours pas du tout alarmiste, histoire de rassurer les supporters.
«Mbaye et Clément, sont deux joueurs qui font partie de l’effectif du Stade Rennais. Cela montre la qualité de notre effectif, la concurrence qui existe même entre des joueurs qui étaient des éléments majeurs de notre équipe l’année dernière», a-t-il confié, comme pour faire baisser la tension…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here