PARTAGER

Désireux de quitter Rennes, Mbaye Niang était attendu à Saint-Etienne avant que son prêt ne capote. La raison évoquée est l’intervention des deux agents du Sénégalais. Aujourd’hui, l’un d’eux livre sa version des faits.

Cet été, Mbaye Niang (25 ans) a grandement œuvré pour quitter le Stade Rennais après deux ans passés en Bretagne (21 buts inscrits en 56 matchs de Ligue 1). Cependant, malgré un forcing, notamment pour aller à l’Olympique de Marseille, l’attaquant sénégalais n’a pas bougé. Pas même un club de Premier League, si souvent habitué à tenter un dernier achat lors du dernier jour du mercato.
Toutefois, Niang pensait pouvoir profiter de la règle du joker en Ligue 1 pour s’engouffrer dans une porte de sortie menant à Saint-Etienne. Et si ce choix peut paraître surprenant au vu des ambitions du joueur, ce dernier semblait bien décidé à rallier le Forez. Tout était d’ailleurs réglé quand l’ASSE a annoncé samedi dernier, sur les coups de 15h locales, qu’elle renonçait au recrutement du Rennais. Un coup de massue pour l’intéressé.

Rennes veut le remettre en selle
Pour expliquer son refus, les Verts ont évoqué dans leur communiqué l’intervention des deux agents de Niang (avec lesquels il est sous contrat jusqu’en janvier 2021). «L’As Saint-Etienne a décidé de renoncer au recrutement de Mbaye Niang. Un accord avait pourtant été trouvé avec le Stade Rennais et le joueur. Mais l’intervention de plusieurs agents a rendu impossible la finalisation de l’opération.» Aujourd’hui, l’un des deux représentants du joueur, Grégory Gélabert, est sorti du silence pour donner sa version des faits dans les colonnes de L’Equipe.

«Un mauvais choix et une régression sportive»
«J’ai refusé de l’accompagner parce que je ne cautionnais pas ce choix. Mon associé non plus. Quand Mbaye m’a demandé ce que j’en pensais, pas plus tard que jeudi soir, je lui ai dit que c’était un mauvais choix pour la suite de sa carrière et une régression sportive. (…) Je ne souhaitais pas être rémunéré dans une affaire que je ne cautionne pas. (…) Quand je passe pour le mauvais garçon, c’est normal que ça m’affecte.»
Et Rennes dans tout ça ? Interrogé par Ouest-France, le directeur sportif du SRFC, Florian Maurice, a fait savoir que le but des Rouge-et-Noir était de tout faire pour récupérer physiquement et mentalement Niang. «L’idée première, c’est qu’il se remette en route pour rejoindre le groupe professionnel quand il sera dans un état physique qui le lui permettra. Donc déjà, le remettre en selle, en forme pour qu’il puisse derrière réintégrer le groupe afin de postuler pour pouvoir jouer. Je ne sais pas combien de temps ça prendra exactement.» A suivre.
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here