PARTAGER

Le Comité exécutif de la Caf s’est réuni ce lundi à l’hôtel Shera­ton de Manama, au Bahreïn. Au cours de ces assises, présidées par le nouveau président de l’instance continentale, Ahmad Ahmad, le renouvellement des Commissions permanentes a scellé le sort de Badara Mamaya Sène.

Ancien homme fort de l’arbitrage sénégalais, Badara Mamaya Sène quitte la Commission des arbitres. Une décision prise au cours du Comité exécutif de la Caf qui s’est réuni ce lundi au Bahreïn. Badara Mamaya Sène occupait les fonctions de vice-président de la Commission des arbitres depuis mai 2013, après y avoir siégé en tant que membre des années durant.

Le Djiboutien, Suleiman Waberi, nouveau patron de l’arbitrage africain
La Commission des arbitres de la Caf échoie désormais à Suleiman Waberi (Djibouti), un nouveau, secondé par Lim Kee Chong (Île Maurice) membre sortant de ladite commission. Ce départ de Mamaya Sène des instances de la Caf était cependant prévisible après la fin de règne de son tout puissant mentor, Issa Hayatou.
Recommandé par le défunt Mawade Wade, dernier Séné­galais à siéger dans le Comité exécutif de la Caf jusqu’en 2004, l’ancien maire de Rufisque (72 ans) faisait partie des hommes de confiance de Hayatou.

Seul Me Augustin Senghor…
La nouvelle ligne directrice du nouveau président de la Caf a revu à la baisse la composition des membres des Commissions permanentes (elle passe de près de 10 membres à 2 membres) condamne d’autres dirigeants sénégalais. Il s’agit de Khalilou Fadiga (Commission technique et développement), Victor Seh Ciss (Commission juridique), Pape Touré (Média), Saër Seck (Jury disciplinaire), Fallou Cissé (Commission médicale) et Falla Ndoye (Représentant de la Zone Ouest A à la Commission des arbitres). Ces derniers y siégeaient depuis juin 2015.
Côté Sénégal, seul le président de la Fédération, Me Augustin Senghor, a été nommé. Coopté au sein du Comité exécutif, le patron du football «sauve l’honneur» pour avoir été nommé vice-président de la Commission des Affaires juridiques. Une structure présidée par le président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya, lui aussi coopté au «Saint des Saints» ; au même titre que le président de l’Ouganda, Moses Magogo.
Pour avoir soutenu le nouveau président de la Caf, le président de la Fédération ghanéenne de football, Kwesi Nyantakyi, et son homologue de la Rd Congo, Constant Omari, ont été nommés respectivement premier et deuxième vice-présidents de la Caf.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here