PARTAGER

A quelques heures de la rentrée des classes pour l’année scolaire 2020-2021, les difficultés pourraient être surmontées grâce à l’engagement des autorités de la région de Kaolack. Cela a été relevé au cours du Comité régional de développement (Crd) consacré à la question dans la salle de délibération de la gouvernance de Kaolack. Il s’agissait avec cette rencontre de prendre toutes les dispositions liées à la rentrée scolaire en mettant le focus sur les difficultés inhérentes à cet événement qui intervient après la période de pandémie.
«Les autorités qui gèrent le secteur éducatif de la région ont souligné beaucoup de problèmes majeurs au niveau des établissements scolaires notamment le problème de manque d’eau, le manque de professeurs, etc», a déclaré dans la foulée l’Inspecteur d’académie (Ia), Siaka Goudiaby. Toujours selon M.  Goudiaby, toutes les dispositions nécessaires seront prises pour le bon déroulement de la rentrée scolaire. Et l’Ia d’ajouter : «Nous allons faire de notre mieux pour que toutes les écoles soient prêtes au moment du démarrage aussi bien avec les enseignants qu’avec les élèves.»
A en croire M. Goudiaby, les inscriptions des potaches et la distribution des fournitures scolaires au niveau de certains établissements sont fixées  à 1500 francs. Ce qui signifie que tout sera mis en œuvre pour faciliter la rentrée cette année.
Le gouverneur de la région de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, s’est félicité de l’engagement des acteurs du secteur éducatif qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de la rentrée scolaire.
M. Mbengue s’est également prononcé sur les difficultés rencontrées au niveau de certains établissements scolaires. Le gouverneur a donné l’assurance que tout se passera dans les conditions idoines en dehors de toutes failles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here