PARTAGER

Le ministre du Tourisme et des transports aériens, Alione Sarr, a annoncé hier que le principe de la réciprocité sera applicable à tous les Etats ayant fermé leur espace aérien aux Sénégalais. L’Union européenne a proposé une liste de pays dont les résidents pourraient être autorisés à voyager dans l’espace Schengen. Mais le Sénégal n’en fait partie, pour le moment.

Le Sénégal se prépare à la réouverture de ses frontières aériennes à partir du 15 juillet 2020. Mais pour les pays qui ont fermé leur espace aux citoyens sénégalais, le principe de la réciprocité leur sera applicable. C’est du moins ce qu’a annoncé hier, Alioune Sarr, ministre du Tourisme et des transports aériens.
Les Etats de l’Union européenne ont entamé, samedi dernier, des discussions sur l’ouverture de l’espace Schengen à d’autres pays du monde.
Les ambassadeurs de l’Ue ont ainsi proposé une liste de pays dont les résidents pourraient être autorisés à voyager dans l’espace Schengen.
Il a été rapporté que «quatre pays africains notam­ment l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda, figurent sur cette liste de régions dont la situation épidémiologique liée au Covid-19 est jugée ‘’maîtrisée’’ et similaire à celle de l’Europe. Andorre, Monaco, le Vatican, Saint-Marin, l’Aus­tralie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, l’Uruguay et la Chine complètent la liste». Le Sénégal ne fait pas partie des pays autorisés. Pourtant, ces pays africains susmentionnés admis ne sont pas mieux éligibles que le Sénégal, par rapport aux critères établis par les pays de l’espace Schengen.
Vers la fin d’année 2019, le gouvernement sénégalais avait agité le retour de la réciprocité des visas. Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, avait affirmé que des visas seraient à nouveau demandés, pour des «raisons sécuritaires», aux ressortissants des Etats qui en demandent aux Sénégalais. Mais jusqu’ici, le retour de cette mesure n’est pas effectif.
Cette fois-ci, la réciprocité sera-t-elle de mise? L’avenir nous édifiera.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here