PARTAGER

L’Etat Sall tient vraiment à en finir avec l’affaire Khalifa. Et si possible, obtenir la tête du présumé coupable, et l’enfermer jusqu’après l’élection présidentielle, ce qui serait formidable. Quand on a vu le procureur de la République, Seigne Bass en personne, se déplacer hier pour plaider, il était évident que le temps des amusements était passé. Et si la défense a pu obtenir un sursis, cela n’empêchera pas, à la reprise du procès, de faire passer à l’accusé un Sall quart d’heure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here