PARTAGER

Le ministre des Sports, Matar Ba, n’a pas apprécié la sortie du sélectionneur des Lions du basket, Abdourahmane Ndiaye «Adidas», fustigeant les mauvaises conditions de préparation en direction des éliminatoires du Mondial 2019. Le ministre des Sports a profité de la remise du drapeau national aux Lionnes pour porter la réplique.

«Un Sénégalais ne peut pas attaquer un Etat. Il ne peut pas attaquer sa fédération. S’il y a des difficultés, on les gère. Nous sommes dans un pays avec des ressources limitées», a d’emblée dégainé, en marge de la cérémonie de remise du drapeau national aux Lionnes, le ministre des Sports en guise de réplique au coach des Lions qui avait dénoncé avec force les couacs notés dans préparation. Et Matar Ba d’ajouter : «On ne peut pas comparer la France et le Sénégal. Encore moins comparer le championnat américain au championnat sénégalais. Ce n’est pas possible.»
Visiblement très mécontent de la démarche du coach des Lions, le ministre des Sports de renchérir : «Quand on va vers une compétition, il faut faire face à ses responsabilités. Il ne faudrait pas que des détails soient soulignés pour justifier une éventuelle défaite. Il y a des efforts qui sont en train d’être faits, il faut que chacun assume ses responsabilités. Il peut y avoir des retards, il peut y avoir des manquements parce qu’on ne peut pas dire que tout sera réglé. Il faut mesurer les efforts de l’Etat.»

Matar Ba aux Lionnes : «Continuez à défendre dignement les couleurs nationales»
Pour finir, le patron du sport sénégalais exhortera la famille sportive à se concentrer sur l’essentiel, soulignant que «c’est seulement ensemble qu’on pourra réussir ce rôle que l’Etat nous a confié. Mais ce n’est pas en allant dans les journaux pour taper sur l’Etat. On est dans une dynamique de sérénité et collaboration fraternelle. J’en appelle à l’ensemble des acteurs.»
Le ministre a par la suite adressé son message aux Lionnes du basket en route pour le Mondial. A la capitaine, Astou Traoré, et à ses coéquipières, il les exhorte «à continuer à défendre dignement les couleurs nationales».
Rappelant leurs nombreux succès à travers le continent, mais également leur brillante participation à la dernière Coupe du monde et aux Jeux Olympiques, Matar Ba promet l’assistance et le soutien inconditionnel de l’Etat à chaque fois que c’est est nécessaire. Et cela, avant de remettre le drapeau à la capitaine de l’équipe, Astou Traoré, entourée de ses coéquipières, des membres du staff technique et de la Fédération sénégalaise dont le président, Me Babacar Ndiaye.
Dans la même foulée, Matar Ba n’a pas manqué de féliciter l’instance fédérale, suite à la qualification au Mondial 2019 des Lionceaux U18 à l’issue de l’Afrobasket, à Bamako où ils ont perdu en finale face aux jeunes maliens.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here