PARTAGER

La coalition Benno bokk yaakaar recompose sa cellule de communication en direction des élections législatives du 30 juillet. Son coordonnateur, Pape Mahawa Diouf, par ailleurs responsable politique Apr dans la commune de Yoff, et ses collaborateurs, promettent de ne plus laisser l’opposition continuer «dans la stratégie d’affabulation, de rumeurs et de contre-vérités». Hier, en conférence de presse, les porte-voix de Bby ont fait savoir qu’ils vont investir les médias pour présenter aux Sénégalais le «bilan élogieux» de Macky Sall.

Avant la bataille des urnes pour les élections législatives, les coalitions de partis se lancent dans la bataille médiatique. Après les sorties de l’opposition sur le pétrole et le gaz, l’affaire Khalifa Sall, la mouvance présidentielle s’organise aussi pour apporter la réplique et répondre coup pour coup. La cellule de communication de la coalition Benno bokk yaakaar ne compte pas laisser le terrain à la coalition Manko taxawu senegal. Le coordonnateur de ladite équipe, Pape Mahawa Diouf, estime que les opposants sont «toujours dans la stratégie d’affabulation, de rumeurs et de contre-vérités. Et de ce point de vue, ils nous auront  à chaque fois que de besoin, en face d’eux pour rétablir la lumière».
Selon toujours le responsable politique de l’Alliance pour la république (Apr) à Yoff, le pouvoir actuel a, en face de lui, «une opposition tristement incendiaire qui tente d’arrêter la mer avec ses bras». D’après M. Diouf, la coalition Manko  est «sans projet, ni proposition alternative au Pse, irresponsable et déterminée à persister dans son égarement». Et face à cette situation, il indique qu’ils ont «le devoir d’éclairer nos concitoyens et d’empêcher à tout prix la désinformation, la ru­meur et l’intoxication de l’espace public». Hier, en conférence de presse, Abdoulaye Wilane, Dr Malick Diop, Seydou Guissé Sall, pour ne citer que ceux-là, porte-voix de Bby ont rendu public pour l’opinion, le rôle qui leur a été assigné.
Il s’agit, «d’une part, de forger un argumentaire pertinent, fondé principalement sur la vulgarisation du bilan élogieux du président de la République, Macky Sall, président de la coalition Benno bokk yaakaar, et d’autre part, assurer une présence de qualité dans le débat politique». Par ailleurs, malgré les départs du Bloc des centristes gaindé (Bcg) de Jean-Paul Dias et de Bess dou niakk de Mansour Sy Djamil de la coalition présidentielle, Pape Mahawa Diouf et ses camarades ne font pas de lecture négative de la situation. «Que ceux qui nourrissent le rêve de voir la coalition Benno bokk yaakaar exploser en mille morceaux, en perspective des prochaines élections législatives, déchantent car, malgré le choc légitime des ambitions, la coalition ira unie et en rangs serrés aux prochaines élections, pour défendre son projet progressiste pour le Sénégal», disent-ils.
A en croire les porte-parole de la mouvance présidentielle, tous les membres de Benno soutiendront naturellement l’arbitrage de Macky Sall en accord avec Moustapha Niasse de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste (Ps) ainsi que d’autres.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here