PARTAGER

Aminta Touré n’a pas perdu du temps pour apporter la réplique à son successeur Idrissa Seck. «Je regrette que le nouveau président ne soit pas venu à la passation. S’il avait des questions à clarifier, ç’aurait été l’occasion de le faire. Il n’est malheureusement pas venu. Je pense que le problème c’est qu’il est resté longtemps sans travailler et les procédures ont beaucoup évolué. Les procédures, désormais, sont informatisées», déclare Mimi Touré sur Tfm, repris par Libération Online.
Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here