PARTAGER

«Mme le maire du petit parti, transmettez mes salutations à votre leader.» C’est la petite phrase que Macky Sall avait lâchée vendredi contre Malick Gakou. Ses proches n’ont pas tardé à répliquer. «Grand de taille et aucun esprit d’ouverture : voilà le type de Président que les Sénégalais ont élu depuis 2012. Quelle contradiction à vouloir traiter le Grand parti de ‘’petit parti’’ alors qu’il vous empêche de dormir ! Quel manque de grandeur vis-à-vis de ce parti qui vous a talonné dans tous les sondages. N’avons-nous pas un petit Président qui n’arrive pas à valider toutes les régions du Sénégal lors des parrainages ?», a dit Serigne Thiam. Ce membre de la Cellule des cadres du Grand parti brandit la «fierté» de ses camarades envers leur leader qui a «réussi à entrer dans le cœur des Sénégalais et qui a validé 11 régions» pendant que, souligne-t-il, le candidat de Benno bokk yaakaar «peine à valider les 14 régions».
Au Président Sall, M. Thiam ajoute : «Oui, vous avez réussi à imposer votre diktat au Conseil constitutionnel en utilisant tous vos pouvoirs pour écarter El Hadj Malick Gakou, mais il me semble que vous avez oublié qu’on ne peut pas arrêter la mer avec ses bras. Vous pouvez empêcher sa candidature, mais vous ne pouvez pas condamner sa pensée, son esprit, sa vision qui ont fini par couronner le Sénégal dans toute sa grandeur.»
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here