PARTAGER

Suite aux complaintes de certaines équipes qui se sentent lésées par l’arrêt définitif des championnats, la Fédé foot apporte la réplique et explique pourquoi il n’y a pas de titre de champion pour la saison 2019-2020.

Certaines décisions de la réunion du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football du 8 juillet dernier ne font toujours pas l’unanimité dans la famille du football sénégalais. Une de ces décisions est relative à l’annulation des championnats et l’absence de montée et de descente de clubs en division supérieure ou inférieure.
Si une bonne partie des équipes félicite le Comité exécutif d’avoir pris cette décision, d’autres clubs comme Teungueth Fc (L1) et la Linguère de Saint-Louis (L2) estiment qu’ils ont été lésés et chacun exige d’être rétabli dans ses droits.
Le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Me Augustin Senghor, qui a présidé la réunion du Comité exécutif du 8 juillet, estime que les Fédéraux ont pris les bonnes décisions concernant l’annulation des championnats et l’absence de montée et/ou de descente de club.

«Ratio insuffisant de matchs disputés»
Dans l’émission «Omnisports» de la télé privée Itv, Me Senghor a déclaré que la bonne performance de la Linguère de Saint-Louis qui a dominé la première partie du championnat de L2, ou encore la magnifique prestation de Teungueth Fc qui devançait son concurrent direct en L1 (Jaraaf) par 12 points n’auront pas suffi pour les sacrer, car «au Sénégal, la configuration de la L1 et de la L2 ne permet pas de déclarer un champion après seulement une première partie de saison disputée», déclare-t-il.
Selon le président de la Fsf, le Comité exécutif n’a pas décerné des titres de champion encore moins autorisé une montée ou une descente des clubs parce qu’il n’y a pas eu un nombre suffisant de matchs dans les divisions respectives. Et la meilleure illustration est la L2 qui était certes largement dominée par Teun­gueth Fc, mais où il restait potentiellement 39 points à pourvoir.
«Donc mathématiquement, ce n’était pas gagné d’avance», soutient le président Senghor qui évoque en outre la situation de la Ligue amateur qui n’a même pas joué la moitié des matchs de la première phase du championnat.
Cette décision s’explique par le «ratio insuffisant de matchs disputés» par les clubs, selon un communiqué du Comité exécutif de la Fsf.

«La saison 2019-2020 n’a pas été annulée»
Concernant la décision prise au sujet de l’arrêt des championnats, les mots ayant leur sens, la Fédération sénégalaise de football précise n’avoir pas «annulé» la saison 2019-2020.
Me Senghor explique : «En décidant de mettre un terme à la saison, les décisions ou autres sanctions prises à l’encontre d’un joueur et ou d’une équipe demeurent et sont appelées à être exécutées», a-t-il dit dans un entretien avec l’Aps.
«Si la saison avait été annulée, tout allait être effacé. Nous avons mis un terme à la saison en raison d’un cas de force majeure», a ajouté le patron du football sénégalais, par ailleurs avocat au barreau de Dakar et président de la Commission juridique de la Confédération africaine de football.
Pour les prochaines compétitions africaines, la Fsf est compétente pour désigner les représentants du Sénégal sur la base de leur mérite, selon Augustin Senghor. Teungueth Fc et le Jaraaf, le premier et le deuxième au classement de la Ligue 1, ont été choisis pour représenter respectivement le football sénégalais à la Ligue des champions et à la Coupe de la Caf. «On peut considérer le fait de les avoir choisis comme une récompense de leur bon début de saison», a ajouté le président de la Fsf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here