PARTAGER

Djibril Ba dit «comprendre» la nomination de Moussa Sy comme Pca du Port de Dakar. Mais le responsable apériste des Parcelles Assainies estime que si le soutien du maire a été sollicité à la Présidentielle, c’est parce que Amadou Ba et Mbaye Ndiaye n’avaient pas pleinement assuré leur mission.

Les réactions à la nomination du maire des Parcelles Assainies à la présidence du Conseil d’administration du Port autonome de Dakar se suivent, mais ne se ressemblent pas. Si certains responsables du parti au pouvoir n’ont pas positivement accueilli cette promotion, d’autres, en revanche, y voient un «mérite». «En tant que militant de la première heure et cadre de l’Alliance pour la République, nous pouvons comprendre cette décision du Président Macky Sall de confier des responsabilités à des hommes politiques comme Moussa Sy. Il faut reconnaître que celui-ci a activement participé sur le terrain à la réélection du Président en mettant son électorat sur la balance de la victoire», souligne Djibril Ba dans un communiqué. Qui rappelle d’ailleurs que les ministres Mbaye Ndiaye et Amadou Ba avaient eux-mêmes «supplié» le maire des Parcelles Assainies de rejoindre la mouvance présidentielle. Et le responsable de l’Apr dans cette commune pense que le ministre d’Etat auprès du président de la République et l’ancien ministre de l’Economie et des finances ont une responsabilité dans cette nouvelle envergure de l’ex-allié de Khalifa Sall. «Si ces ministres avaient pleinement assuré leur mission politique en renforçant le leadership de l’Apr aux Parcelles par un bon encadrement des jeunes et des femmes ainsi qu’un bon placement des cadres, ils n’auraient pas eu besoin de Moussa Sy dans la mouvance présidentielle. Ces ministres ont montré leurs limites à répondre efficacement aux attentes des Parcellois. Ils ont été incapables d’animer convenablement le parti à la base et de mobiliser les militants et sympathisants du Président Macky Sall pour faire de l’Alliance pour la République ce parti leader, fort et attractif», martèle M. Ba.
Il invite par conséquent le Président Sall à «mieux outiller» les militants qui lui vouent une «fidélité sans faille» pour un renouvellement de l’élite politique. Djibril Ba de conclure : «Nous avons besoin d’un leadership nouveau, capable de fédérer toutes les ressources pour relever les défis qui se profilent à l’horizon.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here