PARTAGER

«Le traitement que Macky Sall réserve à Wade est indigne», avait constaté Idrissa Seck, mercredi, à Porokhane. Le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) voit dans cette nouvelle attaque contre leur leader une «animation théâtrale» et une «session de rattrapage intense» du leader de Rewmi. «Chaque jour, c’est la rencontre avec le vieux Peul. Ce rendez-vous permanent qui peut être même imaginaire ne peut en aucune manière vous rapprocher aussi facilement des Sénégalais en général et des Peuls en particulier. Désolé monsieur Idrissa Seck, cette corruption verbale ne passe pas chez nous», a répliqué Moussa Sow, leader de cette structure de l’Apr. Dans un communiqué, il lui rappelle : «Avant de s’indigner d’un quelconque traitement que le Prési­dent Macky Sall aurait réservé (à son prédécesseur), vous devriez d’abord vous désoler du traitement indescriptible et sans précédent que vous aviez envers le Président Abdoulaye Wade. Vous l’aviez toujours traité de tous les péchés d’Israël. Comment un être humain normal peut traiter son aîné, père, de surcroît président de la République, d’‘’ancien spermatozoïde et futur cadavre’’. C’est le summum de l’insulte.»
M. Sow estime au contraire que le Président Macky Sall a fait «tout son devoir» vis-à-vis de Wade, soulignant pourtant que lorsque ce dernier «insultait Macky et toute sa famille publiquement et sans gêne aucune», le Président Sall avait fait preuve de «grandeur» et de «sens élevé de la sagesse».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here