PARTAGER

Un choix, ça s’assume. C’est en résumé la réponse du porte-parole du Ps à Me Aïssata Tall Sall qui disait avoir pris ses responsabilités.

«Ce choix-là, il n’est pas un choix facile. Il est même un choix très difficile. Mais nous avons décidé d’y aller et de laisser derrière nous le monde du passé.» C’était l’un des points clés du discours de Aïssata Tall Sall qui lançait son mouvement Osez l’avenir samedi dernier au Grand Théâtre. Sans doute, certains y avaient vu une pique à Tanor et la direction du Parti socialiste. Et lors de sa conférence de presse, elle avait indiqué avoir pris ses responsabilités et laisser à la direction du Ps les siennes. Et mercredi, à la fin de la réunion du Secrétariat exécutif national du Ps, Abdoulaye Wilane a répondu au maire socialiste de Podor. «Nous avons toujours dit que les décisions du parti s’assument ou ceux qui les violent en tireront les conséquences. Nous prendrons acte, les jeux seront très clairs afin que nul n’en ignore. Mais déjà, nous avons dans le cadre de la circulaire produite, signée par le président de la coalition Benno bokk yaakaar, Macky Sall, des lignes qui indiquent ce que le Parti socialiste ne tolèrera pas. Dans toutes les démocraties, ceux qui font dans la dissidence et la défiance assument leurs choix», a dit le porte-parole du Ps.
Ousmane Tanor Dieng et ses camarades ont par ailleurs approuvé la décision du président de Bby de suspendre toutes les Assemblées générales d’investitures pour les Législatives. «Le Parti socialiste, à travers les délibérations de son Secrétariat exécutif, fait totalement confiance au Président Macky Sall parce que nous savons qu’il est animé par l’esprit de ‘’Benno’’, de l’intérêt général», a souligné M. Wilane. Il ajoute : «Les élections législatives sonnent comme un défi à relever en tenant compte de ce que le régime en place est en train de faire, mais aussi des enjeux qui structurent la gouvernance de notre pays. C’est pourquoi l’heure est à la stabilité républicaine et à la confiance renouvelée aux partenaires techniques et financiers qui ont choisi de cheminer avec le Sénégal.»
Dans cette dynamique, le Ps invite ses militants des départements du Sénégal à prendre contact avec toutes les composantes de Bby à se parler et à faire en sorte qu’il y ait des «investitures consensuelles». Mais surtout à «faire confiance» aux leaders afin qu’ils puissent mettre en place, au sortir de leur conférence, «des listes qui reflèteront la volonté de Bby et l’esprit de conquête afin de gagner tous les 45 départements du Sénégal». Et pour cela, M. Wilane a ensuite souligné à la base «l’impérieuse nécessité et l’obligation de chacun d’aller retirer sa carte d’identité nationale et d’électeur», rappelant que de 2012 à nos jours, Ousmane Tanor Dieng «n’a ménagé aucun effort pour préserver Benno bokk yaakaar».

bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here