PARTAGER
PDT-Cameroune

Seidou Mbombo Njoya, l’actuel président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), est monté au créneau pour tenter de rassurer la population par rapport à l’organisation de la Can «Cameroun 2021».

La plus haute autorité de l’Etat, le président de la République lui-même, avait en son temps promis que le Cameroun serait prêt le jour dit. Depuis lors, la Can 2019 qui avait été délocalisée en Egypte, s’est jouée de manière merveilleuse et personne n’a regretté ce glissement.
Terrifiée par l’avancée des travaux, la Confédération africaine de football (Caf) ne va donner aucune marge de manœuvre supplémentaire au Cameroun. Et c’est dans cette optique que l’instance africaine a demandé à l’Algérie de se tenir prête.

«Non, l’Algérie n’est pas candidate à
l’organisation de la Can 2021»
Les dirigeants algériens ont démenti cette information. Mohamed Saâd, le Secrétaire général de la Fédération algérienne de football, a indiqué ce lundi 29 juillet 2019, que l’Algérie n’est pas candidate pour reprendre l’organisation de la Can 2021, en cas d’un éventuel retrait de la compétition au Cameroun.
«J’ai été un tout petit peu surpris d’apprendre que les déclarations du ministre des Sports algérien ont fait débat au Came­roun par rapport à l’organisation de la Can 2021. Je peux vous rassurer par rapport à ça que les propos de notre ministre des Sports ont été totalement déformés», a déclaré le Sg de la Fédé algérienne, interrogé par la CRTV radio.
«La question était simple : si l’Algérie a les capacités d’organiser une Coupe d’Afrique des Nations. Pour notre ministre et pour tous les responsables algériens, la réponse est oui. Mais pas pour prendre la place du Cameroun. L’Algérie qui vient d’être sacrée championne d’Afri­que, souhaiterait jouer la Can 2021 au Cameroun, un pays frère… On encourage et soutient à fond le Cameroun pour l’organisation de la Can 2021», a ajouté le Fédéral, précisant que l’Algérie souhaite organiser à son tour, une édition de la Can.
Au micro de la même CRTV radio, Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fecafoot, a rassuré qu’aucune menace ne pèse sur la Can du Cameroun. «J’ai été stupéfait comme tout le monde. Mais après, je suis allé à la quête de l’information. Je pense quand-même que les propos du ministre des Sports algérien ont été probablement un tout petit peu déformés», a-t-il confirmé. «Nous sommes sereins, il n’y a aucun doute, le Cameroun organisera la Can 2021 comme prévu», a rassuré le patron de l’instance qui gère le football au Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here