PARTAGER

L’opposition avait dénoncé ces derniers temps la gestion des ressources naturelles, des résultats «préfabriqués», la situation économique, entre autres. L’Apr est sortie de ses gonds hier. Son porte-parole Seydou Guèye voit dans cette stratégie de «désinformation» et d’«intoxication» «l’incapacité pour l’opposition à produire une offre plus pertinente que le Pse».

Le porte-parole de l’Apr ne doute pas un seul instant «d’une victoire éclatante du Président Macky Sall en 2019». En conférence de presse hier, Seydou Guèye a loué «le bilan fort élogieux de Macky Sall à la tête du Sénégal qui plaide pour sa réélection dès le premier tour». Et pour cause, il ne voit qu’une «opposition qui, incapable de produire une offre politique plus pertinente que le Pse, ne dispose que d’un seul argument qui consiste à se mettre toujours à critiquer le Président Macky Sall». Il dit : «La stratégie de l’opposition, rythmée par une campagne systématique d’intoxication, de désinformation et de dénonciation calomnieuse, n’est qu’une façon d’expier d’avance sa défaite retentissante au soir du 24 février 2019. De par sa posture défaitiste et son attitude vindicative, l’opposition nous rassure dans notre démarche républicaine. Cette opposition en perte d’initiative programmatique, adepte du copier-coller, n’a jamais posé le débat sur la croissance économique en termes de progression entre 2000 et 2012 et sur l’efficacité de l’investissement public démontré par le plan Sénégal émergent (Pse).» Aux candidats de l’opposition qui parlent de «résultats préfabriqués» et de «hold-up», M. Guèye dit : «La fraude est une maladie du siècle passé. On en est guéri. Le fichier électoral ne sera disponible qu’à quinze jours du scrutin, conformément à la loi électorale.»

Gestion des ressources : «Le satisfecit de l’Itie et d’Oxfam»
Porte-parole du gouvernement également, Seydou Guèye a répondu aux critiques relatives au «manque de transparence» dans la gestion des ressources naturelles. «Nous avons publié ce que nous avons négocié. Nous allons partager les dividendes au Peuple, tout en gardant une part prépondérante pour les générations futures. Le satisfecit décerné par Oxfam confère à notre pays une place privilégiée dans la nouvelle hiérarchie des normes en matière de bonne gouvernance. Et le classement de l’Itie vient conforter les immenses progrès dans le cadre de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives», a-t-il assuré. M. Guèye a rappelé que «le Sénégal est le premier pays africain et le 4ème au monde crédité de cette note de progrès».

«La bonne santé économique du Sénégal»
Lors de sa réunion mardi, le Front de résistance nationale (Frn) avait demandé au gouvernement de «reporter» la réunion avec le Groupe consultatif qui doit se tenir dans les prochains jours à Paris, menaçant de «manifester dans les rues de Paris». Seydou Guèye réplique : «Que les partenaires financiers fassent une nouvelle fois confiance au Président Macky Sall à deux mois des élections est la preuve éclatante que le bilan du septennat mérite un soutien massif pour lui permettre de parachever sa vision du Sénégal émergent !» Il a, dans ce sens, vanté «la bonne santé économique du Sénégal» et soutenu que «le processus de liquidation de la dette due aux établissements privés est enclenché».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here