PARTAGER

Le Forum civil s’inquiète du report «sine die» des élections territoriales. Les membres de cette organisation demandent au gouvernement et aux députés de fixer une date au courant de l’année 2020 et invitent, par ailleurs, le chef de l’Etat à «s’abstenir de tout acte de nature à valider la possibilité d’un éventuel et hypothétique troisième mandat».

La décision prise par le gouvernement de reporter les élections départementales et municipales inquiète le Forum civil. Dans un document les membres de cette organisation soutiennent que la pertinence de leur préoccupation réside dans le fait «qu’il s’agit d’un report sine die». D’après Birahim Seck et ses camarades, c’est la proposition de la commission «qui justifierait le projet de loi portant report, lie la tenue des élections départementales et municipales à l’audit du fichier électoral et à l’évaluation du processus électoral (de la refonte partielle de 2016 à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2019)». Or, explique le forum civil, «l’audit et l’évaluation envisagés n’ont même pas été lancés, car la Commission politique réelle 2, qui a besoin de l’aval et de l’accompagnement du comité de pilotage, attend toujours les réponses du président Famara Ibrahima Sagna». Et ce dernier, ajoute-t-il, son absence «de réaction se justifierait par le fait qu’il n’est toujours pas installé». Partant de ce constat, «le Forum civil appelle donc le gouvernement et les députés à s’employer pour une tenue des élections départementales et municipales au courant de l’année 2020» et de fixer «d’ores et déjà la date des dites élections».
Cette organisation de la Société civile s’est aussi prononcée sur le débat concernant un éventuel troisième mandat du président de la République. Les membres du Forum civil demandent au chef de l’Etat de « faire respecter et surtout de respecter les dispositions pertinentes et claires de l’article 27 de la loi fondamentale». Ils rappellent ainsi que l’article en question dispose que «la durée du mandat du président de la République est de cinq ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs». Tout en restant attentif sur ce sujet, le Forum civil «recommande au président de la République de s’abstenir de tout acte et toute action de nature à valider la possibilité d’un éventuel et hypothétique troisième mandat (…)».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here