PARTAGER

Le décès brusque de Sidy Lamine Niasse endeuille tout le Sénégal. Sidy Lamine Niasse fait partie de ces personnalités sénégalaises qui ont marqué leur temps et leur époque. «Sidy» ou «Sayyid», (on l’appelait ainsi familièrement,) a eu une vie utile à son pays. Sidy Lamine Niasse est le fondateur d’un des plus grands groupes de presse en Afrique francophone. Le groupe Walfadjri constitue une référence dans notre paysage médiatique et on ne peut visiter au Sénégal une salle de rédaction où on ne trouverait pas des journalistes, des techniciens ou autres professionnels des médias qui ont fourbi leurs armes ou fait leurs classes au sein du groupe Walfadjri. Il se trouve que la plupart des grands noms des médias sénégalais aujourd’hui sont passés par Walfadjri. C’est le meilleur hommage qui puisse être rendu à Sidy Lamine Niasse. Moi-même, j’ai eu la chance d’avoir fait mes «classes» dans le métier de journalisme au sein de Walfadjri. Tidiane Kassé (Directeur de publication), Abdourahmane Camara (Rédacteur en chef et chef du Desk politique), Ousseynou Guèye (Chef du Desk économie) Jean Meïssa Diop (Chef du Desk culture), Mademba Aas Ndiaye m’avaient mis le pied à l’étrier. Je ne leur serais jamais assez reconnaissant.
La disparition de Sidy Lamine Niasse constitue aussi une perte immense pour le débat public et démocratique au Sénégal. Sidy Lamine Niasse avait le courage de prendre position sur toutes les questions nationales et acceptait bien volontiers de confronter ses opinions à celles de ses détracteurs et pourfendeurs. Il a prôné le pluralisme d’opinions et aura donc incontestablement participé au renforcement de la démocratie sénégalaise. Sidy Lamine Niasse a été un patriote qui a même beaucoup payé de sa personne la défense des principes auxquels il croyait. Son engagement était sans équivoque et il avait le courage de ses idées. Sidy Lamine Niasse a été un rebelle de tout temps et de toujours.
Anticonformiste, il a eu à croiser le fer avec tous les régimes politiques au Sénégal. Il tire sa révérence en nous laissant le souvenir d’un homme qui a toujours voulu rester droit dans ses bottes.
Que Dieu lui ouvre les portes du Paradis !
mdiagne@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here