PARTAGER

Les communiqués de presse, la lettre ouverte adressée au président de la République et la campagne «Ouvreznossalles» ont fini de convaincre les autorités de faire un geste à l’endroit des artistes. Un communiqué de presse de la Coalition des acteurs culturels (Cam) informe que suite à deux séances de travail avec le ministre de l’Intérieur les 6 et 16 septembre, il a été retenu une reprise du travail dans le secteur artistique mais suivant certaines modalités. «Nous saluons la sagesse du ministre de l’Intérieur qui accepte une reprise du travail pour les espaces de diffusion de moins de 500 personnes en attendant d’avoir, dès la semaine prochaine, l’avis technique des spécialistes de la santé pour les grandes salles», informe la Cam. Selon la Cam, les séances de travail tenues avec Aly Ngouille Ndiaye ont permis de sensibiliser les autorités sur le drame social que vivent les acteurs de la musique et de proposer des solutions pour une reprise du travail dans le respect des consignes strictes d’un protocole sanitaire. Et en attendant la formalisation de cette décision, la Cam indique travailler activement à la préparation d’un plan de relance des activités pour accompagner la reprise de travail et participer aux propositions à soumettre au ministère de la Culture. La coordination des acteurs de la culture regroupe plusieurs associations : Africa fête, l’Association des managers et agents d’artistes (Amaa), l’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams), l’Association des techniciens du spectacle et de l’audiovisuel du Sénégal (Atsas), le Collectif des acteurs culturels de la ville de Dakar et du Sénégal (Ca), la Coalition interprofessionnelle des producteurs et éditeurs phonographiques du Sénégal (Cipeps), la Coalition des instrumentistes de musique du Sénégal (Sama instrument) et Urban culture consulting (Ucc).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here