PARTAGER

C’est à bord d’un avion d’Air Sénégal et d’un autre de Transair que le ministre du Tourisme et des transports aériens, et sa forte délégation, ont foulé le tarmac de l’aéroport de Ziguinchor, accueillis par le gouverneur de la région en présence des services de son département. Venu s’enquérir de la mise en place des dispositifs sanitaires qu’il a recommandés auprès du personnel aéroportuaire en vue d’une prochaine reprise des vols intérieurs, le ministre Alioune Sarr s’est d’abord réjoui des normes sécuritaires et sanitaires mises en branle au niveau du trafic aérien en perspective de l’ouverture des aéroports au niveau du pays. «Tous ceux qui étaient à bord ont constaté d’eux-mêmes les normes de sécurité prises par les compagnies, notamment la distanciation sociale, le port du masque, mais aussi les repas servis à l’intérieur», a-t-il souligné.
Et au terme de sa visite de tous les secteurs et compartiments aéroportuaires, le ministre du Tourisme et des transports aériens a décerné un satisfecit aux responsables de l’aéroport de Ziguinchor par rapport aux dispositions prises pour la reprise prochaine du trafic aérien. «Il est vrai qu’on ne peut pas barrer totalement la route au virus ; mais il est possible de réduire au strict minimum le risque de contagion», a-t-il indiqué.
Et par rapport au protocole sanitaire de l’aviation civile et internationale concernant les risques de contamination au Covid-19, le directeur de l’aviation civile, Magaye Maham Ndao, estime que ce protocole a été défini et sera remis à tous les commandants des aéroports du pays après sa signature par le ministre des Transports aériens. Un protocole qui stipule qu’il «est demandé que chaque passager vienne avec un certificat de Covid-19 négatif, de limiter l’accès aux infrastructures aéroportuaires pour éviter la contamination, le contrôle de l’immigration avec l’espace de police, le contrôle sanitaire avec le médecin, la désinfection toutes les 60 minutes des équipements individuels et collectifs surtout lorsqu’ils sont en exploitation».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here