PARTAGER
Abdoualye Diouf Sarr.

La détermination de l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) ne faiblit pas avec la mise en route de son 16e plan d’actions. Par conséquent, elle a décidé «de ne pas prendre et signer les ordres de réquisition du fait de leur caractère arbitraire et abusif». En outre, l’Asas va déposer aujourd’hui, «au ministère de la Fonction publique, un préavis de grève couvrant la période du 3 janvier au 3 juin 2019 pour l’ouverture des négociations sérieuses sur le régime indemnitaire et l’application des accords».
Par ailleurs, l’alliance And gueusseum a annoncé que du 3 au 7 décembre, elle s’adonnera à une activité de «restitution de tous les antigènes (vaccins) aux médecins-chefs de district qui sera suivie de points de presse locaux». D’après le plan d’actions, il y aura une grève de 72h dans tout le territoire national avec respect des urgences et abandon du service minimum, à compter du lundi 3 jusqu’à mercredi 5 décembre 2018. In fine, les professionnels de la santé vont remettre ça les lundi 10, mardi 11 et mercredi 12 décembre prochains.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here