PARTAGER

«C’est là une victoire magnifique qui crée les conditions de renforcement de l’unité des peuples et de la démocratie dans l’espace de la Cedeao, en même temps qu’elle promeut et consolide la concordance, la paix et la stabilité de manière durable dans les relations entre le Sénégal et la Gambie pour la préservation des intérêts des deux Peuples». C’est la lecture de Benno bokk yaakaar (Bby) sur le départ de Yahya Jammeh à la tête de la Gambie, après 22 ans de règne. Dans un communiqué, le secrétaire exécutif permanent de la coalition présidentielle estime que «cette prouesse  de la Cedeao à dénouer avec tact cette crise sans effusion de sang dé­mon­tre de la maturité de l’Afri­que, mais également son engagement résolu à parler d’une seule voix pour résoudre tous les problèmes qui se dresseront en travers de son chemin vers l’émergence et la démocratie». Bby d’ajouter : «Cet exploit diplomatique renforce notre conviction que l’Afrique est capable  de se prendre en charge quand elle est unie et solidaire. Ce dénouement heureux de la crise gambienne sonne comme la fin de toute forme d’interventionnisme de l’Occident dans des conflits dans le continent.» L’Apr et ses alliés saluent enfin la «sérénité, le sens du dialogue, mais aussi la ferme détermination» des chefs d’Etat de la Cedeao, en particulier celui du Sénégal, Macky Sall pour le retour à la normale.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here