PARTAGER

Après le vote de la résolution de l’Onu condamnant la colonisation israélienne des territoires palestiniens suivi de la colère de Benjamin Netanyahu qui a rappelé son ambassadeur pour con­sul­tation et gelé la coopération à Dakar, les réactions se multiplient pour saluer la position courageuse de notre pays.  Dans un communiqué, le khalife de Médina Baye «félicite le gouvernement du Sénégal pour son engagement auprès du Peuple palestinien pour faire cesser la politique de colonisation de ses terres». Il estime que  «le traitement injuste par la communauté internationale du conflit israélo-palestinien, sans jamais pouvoir le justifier, constitue incontestablement le lit de la violence grosse d’un risque sécuritaire sans précédent dans l’histoire de l’Humanité». Par conséquent, dit-il, la résolution 2334 du Conseil de Sécurité des Nations unies, parce qu’elle rappelle la condition sine qua non d’une coexistence pacifique entre les peuples de Palestine et d’Israël, va dans le bon sens.   «Nous saluons le courage et le sens de l’équité des dirigeants du Monde qui ont porté cette résolution, en particulier Macky Sall. La Communauté de Médina Baye exprime son soutien au gouvernement du Sénégal et l’encourage à ne pas reculer devant les menaces et intimidations d’Is­raël», avance Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niass.
Dans le même sillage, l’Ami­cale des cadres musulmans du Sénégal salue la position courageuse du Sénégal qui participe à la défense des droits inaliénables «d’un Peuple frère injustement opprimé». «Face aux défis politiques, économiques et sociaux qui interpellent toute conscience musulmane, la priorité semble être de se retrouver autour de ces questions aux enjeux indéniables», regrette l’Acms.

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here