PARTAGER

Il y a quelque temps, le khalife général des Mourides avait brandit, par l’entremise de son porte-parole, une liste sur laquelle étaient inscrites toutes les pratiques non conformes aux valeurs du Mouridisme et qu’il interdisait dans la ville sainte. Se rendant compte que les talibés ont appliqué à la lettre son décret, Serigne Mountakha Bachir Mbacké a remercié les habitants de Touba, lors de la célébration de la Tabaski. Il a en outre appelé tous les musulmans à se conformer aux préceptes de l’islam.

Le khalife général des Mou­rides est un homme apaisé et heureux. Il avait interdit à Touba les jeux de hasard, la vente d’alcool, de cigarettes et leur consommation, la lutte, le football, la dépigmentation, le folklore. Serigne Mountakha Mbacké n’a pas caché son bonheur de constater que les disciples ont compris son message et l’ont appliqué à la lettre. «Ces derniers temps, nous avions rappelé toutes les pratiques qui n’honorent pas la ville sainte de Touba et avions réitéré leur interdiction. Dieu merci ! Nous avons senti, par la grâce de Dieu, que depuis lors, hommes, femmes et jeunes, tous ont fait du respect des valeurs de Touba leur préoccupation», a fait entendre Serigne Mountakha Mbacké après la prière de la Tabaski ce lundi. A la grande mosquée de Touba qui était envahie de tous bords par une pléthore de talibés (disciples) venus de partout, le khalifa poursuit son allocution pour expliciter davantage la portée de cette fatwa : «De temps à autre, il paraît nécessaire de nous (les disciples, lui y compris) rappeler nos devoirs par rapport à cette ville. Et parmi nos devoirs, il n’y a pas de plus important que de préserver les valeurs de ce legs de Serigne Touba qu’est sa ville sainte.» Parce que, enchaîne le numéro un de Touba, tout le monde sait qu’il «donnait une considération particulière à cette cité et nous devons faire tout ce qui est de notre pouvoir pour nous conformer à sa volonté».
Par ailleurs, Serigne Moun­takha Mbacké invite tous les disciples, les musulmans à fournir davantage d’efforts quant au respect des préceptes de l’islam. «Tout ce qui nous arrive de mal est dû à notre négligence et notre manque d’effort pour l’adoration d’Allah. Quiconque ne se préoccupant qu’aux biens terrestres, oubliant ses devoirs vis-à-vis de l’islam, n’aura de paix dans ce monde et dans l’au-delà ! Donc redoublons nos efforts, adorons davantage Dieu, travaillons encore pour Serigne Touba et arrêtons d’être pris en otage par les biens terrestres», plaide le khalife.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here