PARTAGER

Le calendrier électoral n’a jamais été vraiment un tabou dans ce pays. Mais depuis l’avènement des Libéraux et particulièrement de l’Apr, c’est devenu juste une petite gêne. Au point que, mise à part l’élection présidentielle, aucun scrutin ne s’est jamais tenu à date dans ce pays, depuis douze ans. Difficile dans ces conditions de faire croire que l’on cherche à raffermir l’Etat de droit. Et la situation est plus grave encore quand des élus de tous bords s’accommodent lors de leur dialogue pour que les élections soient repoussées à des calendes… wolof !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here