PARTAGER

C’est une course contre la montre pour les autorités académiques qui s’emploient à achever les préparatifs liés à la reprise des cours prévue le 2 juin. Lors de la remise de matériels hygiéniques à l’Académie de Dakar par le ministère de l’Education, l’édile de Dakar a détaillé les actions entreprises par sa commune pour accompagner le gouvernement. Elle dit : «Nous avons déjà procédé à la désinfection de tous les lycées et collèges de la ville et nous allons continuer à le faire.» Mme Soham El Wardini, qui a réitéré au ministre de l’Education nationale son engagement à accompagner le processus de reprise des cours, a promis de doter les établissements de 200 mille masques et 2 thermo-flashs, 2 lave-mains et du gel hydro-alcoolique chacun. En outre, le successeur de Khalifa Sall a annoncé la mobilisation de 150 volontaires de la ville, «qui vont accompagner les enseignants et les élèves pour la prise de la température, le contrôle d’hygiène au sein des établissements et aider les gens à aménager les salles de classe». Sans oublier la construction imminente de 4 infirmeries dans chaque Inspection d’éducation et de formation de Dakar.
Il faut savoir que l’appui de la mairie de Dakar vient en appoint à l’offre faite hier par le ministère de l’Education nationale à l’Ia de Dakar composée de 200 mille masques, 1000 lavoirs, 1000 thermo-flashs et 2000 kits sanitaires au profit des 2480 structures d’enseignements public et privé de la région. Il y a aussi eu une remise du matériel de reprographie dont la capacité de tirage peut faire 14 mille copies à l’heure pour la prise en compte des élèves en classes intermédiaires ou qui ne disposent pas d’internet. A travers ces actes, Mamadou Talla veut rassurer la communauté éducative : «Toutes les dispositions seront prises conformément au protocole sanitaire pour une sécurisation de l’espace scolaire.»
Dans la même veine, l’Unicef insiste sur l’importance du respect des protocoles mis en place pour «assurer à chaque enfant la possibilité de continuer à apprendre dans un environnement garantissant sa protection, son bien-être, et son plein épanouissement». Silvia Danai­lov, représentante-résidente du Fonds des Nations unies pour l’enfance, qui a doté l’école sénégalaise d’un important lot de matériel de protection et d’hygiène d’une valeur de 198 millions F Cfa, a mis l’accent sur la production de contenus éducatifs et le déploiement du télé-enseignement et apprentissage à distance. Une offre alternative dans ce contexte inédit…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here