PARTAGER

Un responsable politique de l’Apr invite Macky Sall à démissionner de son poste de secrétaire général de son parti et de se mettre au travail pour son deuxième et dernier mandat. Ce qui lui permettra de s’élever au-delà de la politique et s’inscrire dans la dynamique de développement du pays.

Ça grogne dans la formation politique de Macky Sall. Des propos attribués au secrétaire général de l’Apr ont ravivé la polémique concernant le deuxième et «dernier» mandat du Président. «Aucun mouvement ne sera toléré dans le parti (Apr)… Si des ministres ou des cadres ont des ambitions, ils devront attendre la fin de mon mandat pour se manifester», aurait dit le locataire du Palais présidentiel. Si certains soupçonnent une machination secrète en direction de 2024, année à laquelle est prévue, sauf changement, la prochaine élection présidentielle, d’autres préfèrent tenir un langage de vérité à leur mentor.
C’est le cas de Monsieur Demba Konté, responsable politique de l’Apr en France, initiateur du mouvement Nguidji­logne «Cartal gootal» («Une seule carte à Nguidjilogne pour Macky Sall»). Il appelle Macky Sall à démissionner de la présidence de son parti et affirme avec vigueur : «Nous voulons un mandat de travail et de zéro politique.»
Ce responsable politique émigré observe de loin et avec beaucoup d’intérêt la politique de son pays. Impuissant face au quotidien difficile de ses semblables, ses parents du Dandé Mayo, coupés du reste du monde en cette période difficile de l’hivernage du fait de l’enclavement de leur localité d’origine, il rêve d’un Sénégal émergent, un pays qui fera travailler ses propres fils contraints à l’émigration à la recherche de leur survie et celle de leurs proches, des indépendances à nos jours.
Inspiré par la récente rencontre de Macky Sall à Paris avec un cercle restreint de la Des (Direction des Sénégalais de l’extérieur), M. Konté dit ses vérités à qui veut l’entendre. Selon lui, des heures de réunion avec le Président ne régleront pas les multiples problèmes de l’Apr, car les militants de cette formation au pouvoir ne se tiennent pas un langage de vérité.
Il y a, dit-il, «trop de patates pourries dans l’entourage du Président. La vérité qu’il faut dire à Macky Sall est que l’heure n’est plus à la politique, mais au travail pour le développement du Sénégal. Nous voulons un mandat de travail et zéro politique». Non sans appeler le Président à démissionner de son poste de secrétaire général de l’Apr.
D’après lui, c’est le moment pour le Président Macky Sall d’organiser un congrès de son parti, afin de choisir un nouveau secrétaire général du parti. Ce qui, selon lui, permettra à Macky Sall de se libérer de la politique pour consacrer son deuxième mandat au travail et conduire le Sénégal vers l’émergence tant chantée.
Le responsable de l’Apr en France et natif de Nguidjilogne de rappeler à son mentor : «Les Sénégalais vous attendent pour un Sénégal de tous et pour tous.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here